Assassinat de Jovenel Moïse : l’ULCC demande à ce que les auteurs, coauteurs et complices soient punis

Assassinat de Jovenel Moïse : l’ULCC demande à ce que les auteurs, coauteurs et complices soient punis

La direction de l’Unité de Lutte Contre la Corruption dit condamner avec véhémence l’assassinat du président Jovenel Moïse perpétré en sa résidence privée à Pèlerin 5 tôt le mercredi 7 juillet 2021. Elle présente ses sympathies à la première dame Martine Moïse grièvement blessée de cette attaque et ses sympathies à la famille présidentielle.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cet acte crapuleux a notre démocratie et à l’état de droit en Haïti. Les auteurs, coauteurs, complices doivent être traqués, recherchés et punis avec la dernière rigueur exige le directeur général de l’institution maître Hans Jacques Ludwig Joseph.

Par ailleurs coupant cours aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, le directeur général de l’institution s’empresse d’aviser le public en général que monsieur Jospeh FELIX Badio qui avait intégré l’ULCCl le 11 mars 2013 ne fait plus partie de son personnel depuis le 17 mai 2021. Il a été licencié informe monsieur Joseph.

Une plainte a été déposée contre lui au tribunal de première instance de Port-au-Prince en date en date du 20 mai 2021, informe le directeur général de l’ULCC.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *