Assassinat de Jovenel Moïse : Son fils Joverlein Moïse propose d’aider à l’avancement de l’enquête

Assassinat de Jovenel Moïse : Son fils Joverlein Moïse propose d’aider à l’avancement de l’enquête

Au vu de la lenteur de l’enquête sur l’assassinat de son père, ancien chef d’État haïtien, Jovenel Moïse, survenu le 7 juillet dernier, Joverlein Moïse propose d’aider à l’avancement de l’enquête et traduire en justice les auteurs de ce meurtre crapuleux.

C’est au journal de Montréal que le fils aîné de l’ancien président Jovenel Moïse a confié ses déclarations lors d’un entretien. Réfugié au Québec où il avait étudié après le meurtre de son père, Joverlein Moïse dit vivre dans l’angoisse depuis ce fameux soir.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Malgré l’angoisse, il désire poursuivre les assassins de son père et que la justice haïtienne punisse les coupables. “C’est pourquoi, il a déposé une demande afin d’être désigné « partie civile » dans les procédures contre les assassins de son père”, a révélé Journal de Montréal.

Pour Joverlein Moïse, l’assassinat de son père est lié à ceux qui profitent de l’instabilité politique et l’insécurité qui sévissent dans le pays depuis des années.

Haïti 24 avec Journal de Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *