Assassinat de l’agent du SWAT TEAM : le ministre de la Justice entend poursuivre les auteurs

Assassinat de l’agent du SWAT TEAM : le ministre de la Justice entend poursuivre les auteurs

L’assassinat du policier du SWAT TEAM, Patrick Anozard, vendredi, lors du mouvement violent du groupe «Fantom 509» est condamné par le ministre de la Justice et de la Sécurité publique. Me Rockfeller Vincent a promis de poursuivre les auteurs intellectuels et matériels afin qu’ils répondent de leur acte.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Comme son précedesseur, Me Rockfeller Vincent voit en Fantom 509 un mouvement terroriste. Dans une note parue ce samedi, M. Vincent s’est montré sympathique envers la famille de l’agent, tué dans un affrontement avec les protestataires armés à Canapé-Vert.

«Le ministre présente ses profondes sympathies à la famille et aux frères d’armes de ce vaillant policier qui a payé au prix de son sang, pour protéger et servir la population conformément à sa mission», a écrit l’homme de loi.

D’un autre côté, Me Vincent a salué la rispote du Haut Commandement, qui, à son avis, était efficace. Les policiers de Fantom 509 sont des bandits utilisés à des fins de turbulences politiques, à en croire le ministre. Le parquet et la DCPJ sont déjà à pied d’œuvre afin d’identifier et d’arrêter les auteurs intellectuels et matériels et les complices des actes terroristes graves, a conclu le titulaire du MJSP.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *