Assassinat de l’ancien premier ministre japonais Shinzo Abe: Des dirigeants du monde entier indignés

Assassinat de l’ancien premier ministre japonais Shinzo Abe: Des dirigeants du monde entier indignés

Alors qu’il prononçait un discours lors d’un meeting dans la ville de Nara, l’ancien premier ministre japonais Shinzo Abe, a été assassiné. Il a été atteint de deux projectiles, selon la chaîne publique NHK. Transporté d’urgence à l’hôpital, Shinzo Abe a succombé à ses blessures.

Tetsuya Yamagami, un quadragénaire suspecté dans cet assassinat, a été arrêté par les autorités policières de Nara, qui informent que le suspect que aurait commis son acte avec une arme artisanale. Cet assassinat a provoqué de l’émoi chez les dirigeants internationaux.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

«Le monde a perdu un grand visionnaire, et le Canada un proche ami. Je suis de tout cœur avec son épouse Akie et les Japonais, qui pleurent son décès. Tu nous manqueras, mon ami», a déclaré Justin Trudeau, premier ministre Canadien.

De son côté, le président américain, Joe Biden, se dit stupéfié par cet acte qualifié de tragique. Le chef de la diplomatie américaine a, quant à lui, regretté le départ “d’un dirigeant visionnaire”.

L’ancien président Barack Obama pleure le départ d’un ami de longue date. «Shinzo Abe s’est dédié à la fois au pays qu’il servait et à l’extraordinaire alliance entre les Etats-Unis et le Japon», a déclaré l’ancien chef d’Etat américain.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a dénoncé sur Twitter « le meurtre lâche et brutal d’un grand démocrate et défenseur d’un ordre mondial multilatéral».

Shinzo Abe, 67 ans, est un homme d’État japonais. Né à Nagato le 21 septembre 1954, il est assassiné le 8 juillet 2022 à Kashihara. Il a été Premier ministre du Japon du 26 septembre 2006 au 26 septembre 2007 et du 26 décembre 2012 au 16 septembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *