Assassinat de l’Artiste Bélony : l’Association Touristique d’Haïti exige des actions concrètes contre les gangs

Assassinat de l’Artiste Bélony : l’Association Touristique d’Haïti exige des actions concrètes contre les gangs

Des individus armés, membres du gang «400 Mawozo» ont assassiné dans la nuit du 12 octobre, l’artiste Anderson Belony. Révoltée, l’Association Touristique d’Haïti demande aux autorités concernées d’assumer leur responsabilité en matière de sécurité.

Dans la nuit du 12 octobre, la terreur a régné au village artistique de Noailles, dans la commune de la Croix-des-Bouquets. Des invidus armés, une vingtaine environ, ont envahi la zone, tuant le sculpteur Anderson Bélony. Plusieurs autres personnes dont un frère de l’artiste sont sorties blessées au cours de l’attaque.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans un note rendue publique mercredi 13 octobre, l’Association Touristique d’Haïti a craché ses frustration suite à ce crime de trop qui a touché, cette fois le secteur culturel haïtien.

«Allons-nous attendre qu’ils soient tous massacrés avant de réagir? Quand finirons-nous par comprendre que c’est l’âme même d’Haïti qui est ciblée à travers ses actes crapuleux?», se questionne l’ATH, qui se dit «révoltée par la passivité du gouvernement face à cette escalade criminelle». L’ATH exige, dans sa note, que des actions concrètes, fortes et immédiates soient prises contre ces gangs.

Le cadavre de l’artiste allait être découvert dans les toillettes, le lendemain, alors que ses proches s’attendaient à un kidnapping. L’espace où habite le hougan Bélony est le plus ancien santuaire du village, où des peintures murales de plus de 50 ans sont encore vivantes.

Ro_B

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *