Attaque contre Radio-Télé Zénith : AJH condamne et appelle à la protection des travailleurs de la presse

Attaque contre Radio-Télé Zénith : AJH condamne et appelle à la protection des travailleurs de la presse

Via une note, publiée ce mardi 1er février 2022, l’Association des Journalistes Haïtiens (AJH) a élevé la voix pour dénoncer l’attaque armée subie par radio télé Zenith, dans la nuit du 30 au 31 janvier 2022. Face au climat de terreur qui règne dans le pays, l’AJH appelle à la protection des médias en général et des journalistes en particulier.

Avec la montée de l’insécurité et la prolifération des gangs, il devient encore plus difficile pour les journalistes d’effectuer correctement leur travail dans le pays. La liberté de la presse est donc menacée, et ce, sous l’œil impassible des autorités étatiques. L’AJH a jugé bon de rappeler que la radio télé Zenith subissait déjà des menaces.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Cette attaque armée survient environ deux mois après que des bandits du groupe armé dénommé 400 mawozo avaient menacé d’incendier la radio télé Zenith question de la réduire au silence », a écrit l’AJH, dans sa note.

Ces indicateurs auraient dû alarmer la société, les forces de l’ordre. L’AJH a donc plaidé pour « la sécurité des médias et des journalistes qui est essentielle pour la pleine et entière jouissance de la liberté de la presse… ». Aussi, a-t-il invité les autorités policière et judiciaire à « identifier et à arreter les auteurs de ces actes ».

Rappelons qu’au cours même du mois de janvier 2022, deux journalistes, Wilguens Louissaint et John Wesley Amady, ont perdu la vie, lors d’une fusillade, à Laboule 12, par un groupe armé de la zone.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *