Birmanie: Aung San Suu Kyi, condamnée à cinq ans de prison supplémentaires

Birmanie: Aung San Suu Kyi, condamnée à cinq ans de prison supplémentaires

L’ex-dirigeante de la Birmanie Aung San Suu Kyi devra prendre son mal en patience, au cours d’un procès-fleuve, elle a été condamnée mercredi à cinq ans de prison supplémentaires

.

La Birmanie resserre son étau autour de la lauréate du prix Nobel de la paix, qui s’était déjà vu infliger ces derniers mois une peine de six ans d’emprisonnement, a cette fois été condamnée en vertu de la loi anticorruption.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Jouissant d’une bonne santé, selon une source proche du dossier, elle reste assignée à résidence, a indiqué le porte-parole de la junte, Zaw Min Tun.

Toutefois, selon les médias locaux, l’ancienne dirigeante birmane va porter en appel sa condamnation.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    27 avril 2022, 21:42

    Lwa Karma nan dada Aung San Suu Kyi! Nan lane 2016 ak 2017, le milite yo t ap ansasinen Mizilman yo (les ROHINGYA), fe kadejak sou fanm yo… ak boule kay yo se pou yo manze Kyi te pran.

    Depi le sa a plis pase 700,000 Rohingya ateri nan peyi Bangladesh kom refijye. Madanm Kyi te rive menm al defann kek pwezime ansasen (milite yo) devan enstans entenasyonal ki te akize yo pou Genocide ak Crimes contre l’humanite’.

    Nan fe politisyenn tankou Ayisyen.n nou yo (renmen pouvwa pou jwi pa pou transfome peyi), madanm Kyi te menm Bliye si l te loreyat pri nobel lape. Se piyay se pou Aung San Suu Kyi vin pran piyay. Li gen chans li pat gen tan fe vwel depi anvan Monferrier Dorval…ak fiyel Jovenel Moise. Yo di Lanfe se sou late sanble se vre.

    OQHI

    REPLY