Blocage de l’enquête sur l’assassinat Jovenel Moise : le RNDDH énumère les causes

Blocage de l’enquête sur l’assassinat Jovenel Moise : le RNDDH énumère les causes

Six mois après l’assassinat crapuleux de l’ancien chef d’Etat haïtien au pouvoir, Jovenel Moïse, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) publie un deuxième rapport, le 6 janvier 2022. Dans ce rapport qui divulgue les révélations de l’enquête menée par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), les responsables du RNDDH ont surtout mis l’accent sur le blocage de l’enquête, énumérant, selon eux, les causes.


D’après le document, depuis l’arrestation de trois (3) autres agents qui étaient affectés à l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGPN), le 24 septembre 2021, l’instruction judiciaire piétine. En effet, qu’il s’agisse d’extrader les principaux suspects, Mario A. Palacios Palacios depuis la Jamaïque ou Samir Handal depuis la Turquie, tout une bataille doit être menée contre le gouvernement du Dr Ariel Henry afin de le forcer à agir. Ce qui prouve sa mauvaise foi, d’après le discours tenu par le fils de Jovenel Moïse, Joverlein Moise, le 10 décembre 2021.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Outre la négligence des autorités en place de faire la lumière sur ce dossier, le RNDDH évoque l’inaccessibilité des données de certaines institutions pour la DCPJ. « […] peu avant l’assassinat du président Jovenel MOÏSE et sans qu’aucune explication n’ait été fournie, l’accès de la DCPJ aux bases de données de l’Office d’Assurance Véhicule Contre-tiers (OAVCT), de l’Office Nationale de l’Identification (ONI), de la Direction Générale des Impôts (DGI) et de la Direction de l’Immigration et de l’Emigration (DIE) a été interdit et n’a jamais été rétabli, jusqu’à date », écrit le RNDDH dans son rapport.

Aussi, les enquêteurs en charge du dossier font face à des actes d’intimidations. En effet, toujours selon le rapport du RNDDH, en septembre 2021, les enquêteurs qui avaient travaillé sur l’enquête ont dû subir un interrogatoire musclé de l’Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti (PNH) qui leur a posé des questions spécifiques relatives à leur travail. Le RNDDH soupçonne que les blocages, liés à l’enquête, viennent d’autorités haut placées. Sans compter les pistes inexplorées comme les institutions bancaires où des transactions ont été réalisées au cours de la même période. Le RNDDH rappelle que l’information, mentionnant qu’au moins deux institutions bancaires seraient impliquées, a été confirmée par le FBI.
Ce sont là toutes les causes du blocage évoqué par le RNDDH dans son rapport concernant l’enquête sur la mort de l’ancien chef d’Etat Jovenel Moïse.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Antoine langomier
    8 janvier 2022, 22:18

    Jan rapo’ RNDDH la mete tout kk chat la nan lari la a, sanble se lè yonn nan moun sa yo vin pwezidan nan peyi nan lib ak anpil retay moun Jovenel Moise ap jwenn jistis: Martine Moise, Claude Joseph, Renald Luberis, Guichard Dore, Laurent Lamothe ak Joverlein Moise.

    Mwen pa tande karyeris Jude Charles Faustin menm. Sanble li nan lafliksyon oswa li pase nan PHTK3. Nan kad sistèm nan, Jovenel Moise mouri pou twou je l tankou Marie Christine Jeune, Mireille Durocher Bertin, Manès Monchery et famille ( madanm li, 2 ti pitit li ak yon chen), Jean Leopold Dominique, Brignol Lindor, Diego Charles, Antoinette Duclair…, Gregory Saint-Hilaire…ak Monferrier Dorval. Ala "demokrasi" pa sispann Bwè San. Epi jounalis Liliane Pierre Paul …ak Marvel Dandin poko mande Marguerite Bouchereau si pa gen "devoir de memoire," pou tout konpatriyot sa yo ki tonbe ak tout papa Dessalines.

    Moun ki nan fondasyon "devoir de memoire," bezwen konnen, papa Doc pat janm di okenn Ayisyen li te gen foli demokrat. Li pat kite Tonton Makout li yo debride, menm ekriven Michel Soukar rekonet sa (Radio Metropole, "Le Point", 31 décembre 2021). Se domaj, Jovenel Moise pat gen tan aprann tout leson tonton Soulouque…ak papa Doc yo. Si l te aprann leson yo, zanmi oligak li yo (Samir Handal…) ak bandi legal li yo (parenn li…) pa tap ka vale l tiglot. Fok Pierre Esperance (RNDDH)…ak Joverlein Moise konnen, pwezidan Jovenel Moise pa tap janm jwenn jistis sou PHTK3 ak alye l yo (SDP, Inite, Verite, Noulha, Inifos ak Fusion).

    OQHI

    REPLY