Cambriolage au greffe du TPI de Port-au-Prince : Le coffre-fort dérobé

Cambriolage au greffe du TPI de Port-au-Prince : Le coffre-fort dérobé

Des individus non identifiés ont cambriolé et volé, dans la nuit du 26 au 27 octobre dernier, le coffre-fort du tribunal de première instance de Port-au-Prince. Les malfrats ont emporté des registres de plusieurs dossiers importants dont celui de l’assassinat de l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval.

Les cambrioleurs ont saccagé l’entrée du greffe principal du TPI. L’information a été confirmée par le président de l’association nationale des greffiers haïtiens (ANAGH) joint au téléphone par un rédacteur de Haïti 24.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le numéro un de l’ANAGH qualifie de honteux cet acte et reproche aux autorités compétentes de n’avoir pas adopté des mesures sécuritaires appropriées afin d’éviter que le greffe principal du TPI soit cambriolé puisque, a-t-il soutenu, des individus mal intentionnés ont l’habitude de s’en prendre à d’autres bureaux du TPI.

Par ailleurs, Me Ainé plaide en faveur d’une réforme au sein du système judiciaire haïtien et la formation d’un nouveau conseil supérieur du pouvoir judiciaire.

Selon lui, l’actuel conseil est pris au piège par les barons de la politique. Ce qui, dit-il, l’empêche de mener à bien sa mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *