Canada: seize mort dans une fusillade, la plus meurtrière de l’histoire du pays

Canada: seize mort dans une fusillade, la plus meurtrière de l’histoire du pays

Dans la ville de Portapique (Nouvelle-Ecosse) le 19 avril.
Un homme armé a fait seize victimes dans la nuit de samedi 18 à dimanche 19 avril en Nouvelle-Ecosse (est du Canada), dont une policière, avant d’être lui-même tué, ont annoncé dimanche plusieurs médias canadiens. Cette fusillade est la plus meurtrière de l’histoire du pays.

L’homme, âgé de 51 ans, a été intercepté dimanche à l’issue d’une chasse à l’homme d’une douzaine d’heures, a indiqué la police dans un message sur Twitter.
Il était en fuite depuis samedi soir après que la police a été informée de la présence d’une personne armée dans le village de Portapique en Nouvelle-Ecosse. « Dangereux et armé », il avait ensuite été aperçu à bord d’un véhicule ressemblant à une voiture de police, avant finalement d’en changer, ont expliqué les autorités. Il était également déguisé, s’étant revêtu d’un uniforme de policier, ont-elles dit, précisant qu’il n’en était pas un.
« Situation terrible »

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le tireur, un prothésiste dentaire selon les médias canadiens, a été abattu en fin de matinée dans une station-service à une trentaine de kilomètres d’Halifax, la capitale provinciale de la Nouvelle-Ecosse.
S’exprimant sur cet événement lors de sa conférence de presse quotidienne liée à la crise du coronavirus, le premier ministre Justin Trudeau a parlé d’une « situation terrible », remerciant les forces de l’ordre pour leur travail.
Le Monde avec AFP,AP et Haiti24

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *