Canada: seize mort dans une fusillade, la plus meurtrière de l’histoire du pays

Canada: seize mort dans une fusillade, la plus meurtrière de l’histoire du pays

Dans la ville de Portapique (Nouvelle-Ecosse) le 19 avril.
Un homme armé a fait seize victimes dans la nuit de samedi 18 à dimanche 19 avril en Nouvelle-Ecosse (est du Canada), dont une policière, avant d’être lui-même tué, ont annoncé dimanche plusieurs médias canadiens. Cette fusillade est la plus meurtrière de l’histoire du pays.

L’homme, âgé de 51 ans, a été intercepté dimanche à l’issue d’une chasse à l’homme d’une douzaine d’heures, a indiqué la police dans un message sur Twitter.
Il était en fuite depuis samedi soir après que la police a été informée de la présence d’une personne armée dans le village de Portapique en Nouvelle-Ecosse. « Dangereux et armé », il avait ensuite été aperçu à bord d’un véhicule ressemblant à une voiture de police, avant finalement d’en changer, ont expliqué les autorités. Il était également déguisé, s’étant revêtu d’un uniforme de policier, ont-elles dit, précisant qu’il n’en était pas un.
« Situation terrible »

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le tireur, un prothésiste dentaire selon les médias canadiens, a été abattu en fin de matinée dans une station-service à une trentaine de kilomètres d’Halifax, la capitale provinciale de la Nouvelle-Ecosse.
S’exprimant sur cet événement lors de sa conférence de presse quotidienne liée à la crise du coronavirus, le premier ministre Justin Trudeau a parlé d’une « situation terrible », remerciant les forces de l’ordre pour leur travail.
Le Monde avec AFP,AP et Haiti24

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *