Chili: une école pour les enfants trans

Ouverte il y a quatre ans à Santiago, l’école Selenna, gratuite et totalement indépendante, accueille aujourd’hui plus de 70 enfants transgenres ou victimes de harcèlement. Une école où les enseignants, tous volontaires, dispensent des cours d’un genre particulier.  

C’est dans une maison de quartier du centre de la capitale chilienne, Santiago, que l’école Selenna a installé ses chaises et ses tables. L’établissement est né, en 2018, à la suite de la mobilisation de mères qui ne supportaient plus de voir leurs enfants souffrir dans le système scolaire traditionnel. Âgés de 6 à 18 ans, les élèves y apprennent les maths, la littérature, l’histoire, mais toujours avec une vision trans-féministe. Un espace où les enfants se sentent en sécurité. Ce qui n’empêche pas l’école de recevoir des menaces et des messages de haine, souvent de la part de groupes religieux. C’est un reportage de Naïla Derroisné.

 
 Pérou : le Premier ministre Anibal Torres démissionne
Il aura tenu six mois seulement. C’est toujours plus que son prédécesseur qui a fait ses bagages au bout de quatre jours. Anibal Torres a présenté, le mercredi 3 août 2022, sa démission au président Pedro Castillo, évoquant des « raisons personnelles » dans une lettre publiée sur son compte Twitter. Anibal Torres, qui avait pris ses fonctions en février 2022, est le quatrième chef du gouvernement à présenter sa démission au président de gauche radicale, englué dans les scandales depuis sa prise de fonctions, il y a tout juste un an. Le ministère public a ouvert cinq enquêtes contre le président Castillo, une situation sans précédent au Pérou.

 
Haïti : la police en action face aux gangs
Face à la terreur et à la violence des gangs, qui ne se limitent plus seulement à Port-au-Prince, mais gagnent aussi les provinces, les agents de la police nationale d’Haïti (PNH) multiplient les opérations, ces dernières semaines. Ils ont, par exemple, abattu quatre présumés bandits dont un membre influent du gang des 400 Mawozo, lors de deux opérations à Bon Repos et à Croix-des-Bouquets, le mercredi 3 août 2022. Cette opération s’ajoute à d’autres conduites ces derniers jours. « La PNH fait de son mieux (…) un saut qualitatif dans les opérations est observée », écrit Frantz Duval, le rédacteur en chef du Nouvelliste, dans son éditorial du jour, pendant que les politiciens eux, « font ce qu’ils savent faire le mieux : perdre du temps, et se diviser ».

 
Et à la Une du Journal de la 1ère :
Le vénérable « moulin à vent » de Marie-Galante va bientôt faire l’objet d’un ambitieux programme de rénovation.

Ouverte il y a quatre ans à Santiago, l’école Selenna, gratuite et totalement indépendante, accueille aujourd’hui plus de 70 enfants transgenres ou victimes de harcèlement. Une école où les enseignants, tous volontaires, dispensent des cours d’un genre particulier.  

C’est dans une maison de quartier du centre de la capitale chilienne, Santiago, que l’école Selenna a installé ses chaises et ses tables. L’établissement est né, en 2018, à la suite de la mobilisation de mères qui ne supportaient plus de voir leurs enfants souffrir dans le système scolaire traditionnel. Âgés de 6 à 18 ans, les élèves y apprennent les maths, la littérature, l’histoire, mais toujours avec une vision trans-féministe. Un espace où les enfants se sentent en sécurité. Ce qui n’empêche pas l’école de recevoir des menaces et des messages de haine, souvent de la part de groupes religieux. C’est un reportage de Naïla Derroisné.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

 
 Pérou : le Premier ministre Anibal Torres démissionne
Il aura tenu six mois seulement. C’est toujours plus que son prédécesseur qui a fait ses bagages au bout de quatre jours. Anibal Torres a présenté, le mercredi 3 août 2022, sa démission au président Pedro Castillo, évoquant des « raisons personnelles » dans une lettre publiée sur son compte Twitter. Anibal Torres, qui avait pris ses fonctions en février 2022, est le quatrième chef du gouvernement à présenter sa démission au président de gauche radicale, englué dans les scandales depuis sa prise de fonctions, il y a tout juste un an. Le ministère public a ouvert cinq enquêtes contre le président Castillo, une situation sans précédent au Pérou.

 
Haïti : la police en action face aux gangs
Face à la terreur et à la violence des gangs, qui ne se limitent plus seulement à Port-au-Prince, mais gagnent aussi les provinces, les agents de la police nationale d’Haïti (PNH) multiplient les opérations, ces dernières semaines. Ils ont, par exemple, abattu quatre présumés bandits dont un membre influent du gang des 400 Mawozo, lors de deux opérations à Bon Repos et à Croix-des-Bouquets, le mercredi 3 août 2022. Cette opération s’ajoute à d’autres conduites ces derniers jours. « La PNH fait de son mieux (…) un saut qualitatif dans les opérations est observée », écrit Frantz Duval, le rédacteur en chef du Nouvelliste, dans son éditorial du jour, pendant que les politiciens eux, « font ce qu’ils savent faire le mieux : perdre du temps, et se diviser ».

 
Et à la Une du Journal de la 1ère :
Le vénérable « moulin à vent » de Marie-Galante va bientôt faire l’objet d’un ambitieux programme de rénovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *