Cité-Soleil : la guerre des gangs se poursuit, une trentaine de morts enregistrés

Cité-Soleil : la guerre des gangs se poursuit, une trentaine de morts enregistrés

Depuis le début du week-end écoulé, un conflit mettant aux prises les hommes armés du G9 et ceux membres du Gpep, a déjà fait plus d’une trentaine de morts et des dizaines de blessés. Selon le l’agent intérimaire Jean Hislain Frédéric, des résidents commencent à fuir le bidonville.

Le bilan varie d’un responsable à un autre. Joint au téléphone par la rédaction de Haïti24,Jean Hislain Frédéric déclare avoir recensé au niveau de la mairie plus d’une trentaine de morts et une cinquantaine de blessés. Là encore le bilan est loin d’être exhaustif.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

À cause du fonctionnement des groupes armés qui généralement se chargent de leurs victimes en brûlant leurs cadavres, des membres de la population qui déjà végètent dans la misère tentent par tous les moyens de fuir le plus grand  bidonville de la capitale.

M. Frédéric indique avoir contacté les autorités policières et le ministre de l’Intérieur, mais ils n’ont pas encore donné suite à sa demande d’intervenir pour freiner l’escalade de la violence.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *