Claude Joseph : premiers succès au rendez-vous

Claude Joseph : premiers succès au rendez-vous

La question commence à être soulevée avec insistance au sein de la Communauté internationale : l’arrivée à la Primature de Claude Joseph est-elle en train d’apporter un nouveau souffle à la lutte contre l’insécurité ?

Apparemment, la réponse est oui. Certes, il ne s’agit pour l’instant que de quelques pas mais au moins ce comportement marque-t-il un progrès par rapport à l’immobilisme qui semblait paralyser les forces de sécurité avant le changement.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le Premier ministre avait été le premier à affirmer que 80% des kidnappings étaient de nature politiquece qui avait immédiatement changé la donne médiatique et diminué la portée de la nuisance de chiffres comme ceux de la fondation Je Klereaffirmant que 150 gangs étaient enregistrés dans le pays et qu’ils travaillaient tous plus ou moins avec le pouvoir en place, les liens de certains d’entre eux avec l’oligarchie étant soigneusement passés sous silence.

Or, depuis quelques jours, les bonnes nouvelles semblent s’enchaîner. Deux des principaux gangs du pays, ceux de Village de Dieu et de Gran Ravin ont décidé d’observer une trêve de deux mois depuis samedi dernier après avoir libéré leurs otages sans contrepartie, une bonne nouvelle pour l’ensemble de la population haïtienne qui peut espérer, si ces résultats s’amplifient, pouvoir mener à nouveau une vie normale.

Parallèlement, la Police nationale d’Haïti s’est livrée ces dernières heures à une vaste opération préventive avec, à la clé, un bilan éloquent : 119 véhicules déteintés afin de mieux discerner ceux qui se trouvent à l’intérieur, 6 motos interpellées et 1 véhicule sans plaque confisqué. 

Dans le même temps, le gouvernement s’attache à mettre en place la stratégie définie par le chef de l’Etat qui passe par une plus grande coopération entre les différents services concernés par le retour de la sécurité publique mais aussi par la lutte contre le blanchiment de l’argent sale et le trafic de drogue souvent à l’origine du financement du crime organisé. 

Si les premiers résultats obtenus sont confirmés, la campagne du référendum constitutionnel pourrait avoir lieu dans des conditions adéquates en respectant l’un des préalables de la Communauté internationale, signe que le changement à la Primature constituait peut-être la solution attendue.

2 comments

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

2 Comments

  • Petit frère
    10 mai 2021, 19:22

    Bayo ti Joseph !!!! A non mwen komanse fanatik ou net… Mete pou yo….

    REPLY
  • Solange Durand
    10 mai 2021, 19:27

    Ti Joseph se ti pam. Kounyan fok ou kinbe kompas a, pale dwat avek gran zotobre yo e avek kidnape san ave yo san kache men deye do.

    REPLY