Claude Joseph visé par des « propos racistes » de Réginald Boulos

Claude Joseph visé par des « propos racistes » de Réginald Boulos

Le Premier Ministre a.i, Claude Joseph, est revenu, ce mardi 4 mai, sur les propos jugés discriminatoires du Dr Reginald Boulos à son égard sur la Voix de l’Amérique. Le dirigeant du Mouvement de la Transformation et la Valorisation d’Haïti (MTV-Haïti) a traité le Premier Ministre de « Ti Claude Joseph ».

Par ces propos, estime le Chef du Gouvernement, le Dr. Réginald Boulos a prouvé le clivage existant entre une catégorie de personnes dans la société haïtienne, et les « Ti Claude, Ti Moïse, Ti John », entre autres.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Dans ce pays, il y a beaucoup de Ti Claude, Ti Moïse, Ti Pierre, Ti Joseph qui ne ressemblent pas à Réginald Boulos. Mais, dans leur vie, ils ont consenti  des efforts pour la mobilité sociale, ils sont appelés à occuper des postes de responsabilité dans le pays », a déclaré le Dr Claude Joseph.

Avant cette réaction, le bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication a condamné sans réserve, « les propos dénigrants et discriminatoires tenus récemment par le Dr. Reginald Boulos dirigeant d’un Parti dénommé MTV sur les ondes de la Voix de l’Amérique à l’endroit du Premier Ministre a.i. le Dr. Claude Joseph ».

« Le bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication a exhorté M. Boulos à se resaisir et se soustraire de ce discours haineux, dépassé, en déphasage avec la réalité mondiale actuelle et constitue, un retour macabre à des temps révolus ».

« Le BSEC en a profité pour rappeler à l’opinion publique en général et au Dr Réginald Boulos en particulier, que le Dr Claude Joseph, le premier ministre a.i. à l’instar de beaucoup d’Haïtiens de la classe moyenne, a consenti de nombreux sacrifices, par l’éducation, pour obtenir une maîtrise et un doctorat avant de pouvoir enseigner aux Etats-Unis au plus haut niveau et également se mettre au service de son pays à un moment où des acteurs politiques qui devraient faire preuve de tolérance, de patriotisme et de sens du dialogue, contribuent malheureusement à ternir l’image d’Haīti par leurs pratiques rétrogrades, leurs discours mensongers et leur égocentrisme entre autres ».

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    5 mai 2021, 20:25

    Dekore lapawol…

    Le Dr Reginald Boulos n’a pas invente’ la roue. Dans l’opinion publique antiJovenel, on a tendance a’ faire allusion a’ Ti Claude. Rien de nouveau sous le soleil. Il n’y a pas de quoi de crier haro sur le baudet.

    Et si nous allons plus loin dans nos analyses. Generalement, ce sont les Ti Claude, Ti Pierre…, Ti Preval, Ti Aristide, Ti Joseph Ti Moise, qui creent les Boulos (Ona), Apaid (Savane Diane), Vorbe (Sogener blackout), Rouzier (epower Blackout), Bigio (port Libre)… et Abdallah (meli melo).

    Les Ti Claude…, Ti Gassant… et Fito Popo Joseph Jouthe, sont au service des "oligarques politiques" et/ou de ceux qui debitent des "propos racistes." La diversion n’a pas de limites.

    Bien avant le 7 fevrier 2021, dans ses emissions, le journaliste Marvel Dandin ne cessait de parler de "Pweyidan," le BSEC n’avait rien dit. Sak te gen tan gen la a. Referandom chanpwel la komanse pran fe Jean Rabel ak Port-de-Paix. Bwa Mareeeeeee.

    REPLY