Coronavirus : la Primature réfléchit sur le rétablissement de l’état d’urgence dans le pays

Coronavirus : la Primature réfléchit sur le rétablissement de l’état d’urgence dans le pays

La Primature analyse actuellement la recommandation du Ministère de la Santé Publique et de la Population portant sur le rétablissement de l’état d’urgence sanitaire dans le pays.

Le Ministère de la Santé Publique et de la Population tenant compte de la progression du virus dans le monde, à l’intérieur du pays et d’autres facteurs internes, a jugé que déclarer l’état d’urgence en Haïti serait une bonne décision. En ce sens, le Dr Greta R. Clément a adressé une lettre à la Primature et à la Présidence leur demandant de rétablir l’état d’urgence sanitaire dans le pays afin d’éviter une seconde vague de coronavirus.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans une lettre responsive, le gouvernement dit être en train de réfléchir sur les impacts politiques et socio-économiques que ces mesures pourraient entraîner en vue de prendre la meilleure décision.

Toutefois, la Primature recommande fortement à la population de respecter les mesures barrières afin de limiter la propagation du virus.

Selon le MSPP, cette mesure d’une durée de 15 jours éviterait au pays une nouvelle vague du virus qui viendrait compliquer la situation.
Parmi les dispositions prévues par le MSPP dans cet appel, on retrouve entre autres couvre-feu de 10 heures du soir à 6 heures du matin, cessation des activités culturelles et artistiques, fermeture des bars et des restaurants, réduction du personnel de l’administration publique, installation des points de lavage des mains, respect de la distanciation physique dans les espaces publics…

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    15 janvier 2021, 22:28

    Le 15 janvier 2021, le coup d’envoi de la Mobilisation…

    La ministre de la Santé Publique est très intelligente, elle veut protéger son pouvoir en jouant la carte de COVID-19. Pa gen moun ki egare… Le Premier ministre en sursis a bien recu la balle de Covid-19 pour le rétablissement de l’état d’urgence. Entretemps, ceux qui s’attachent à l’article 34-2, commence par se faire entendre sur le macadam. Le mandat de Jovenel Moise touche à sa fin le 7 février 2021. Dans la cité de l’indépendance les manifestants chantaient d’une seule voix, "Moun Gonayiv se gilè pa bal nap pote, boure, pap gen pwolongasyon."

    Dans d’autres villes du pays, la situation n’était pas différente, “7 fevriye 2021, pèp la pwezidan.” L’état d’urgence ou pas, on a deja une idée de demain… Jovenel Moise nan manchèt.

    REPLY