Coronavirus: le Mexique sursoit au rapatriement de 85 Haïtiens

Coronavirus: le Mexique sursoit au rapatriement de 85 Haïtiens

Le gouvernement mexicain s’apprêtait à rapatrier environ 85 compatriotes haïtiens. Pour des raisons d’ordre humanitaire, les autorités mexicaines sont revenues sur cette décision et attendent un moment favorable.

La crise sanitaire mondiale qui secoue la planète actuellement a des incidences sur tous les aspects de la vie des peuples, la diplomatie également. À cause de la pandémie du Covid-19, le gouvernement mexicain a estimé que le moment n’est pas propice au rapatriement.

Le Chancelier haïtien, Claude Joseph, a salué cette décision qu’il considère comme l’expression de l’amitié entre les deux pays.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

“J’ai écrit à mon homologue mexicain, S.E. Marcello Ebrard, pour remercier le Mexique d’avoir pris la décision de surseoir, pour des raisons humanitaires, au rapatriement de 85 ressortissants haïtiens. Ce geste donne du sens aux 70 ans d’amitié entre Haïti et Mexique”, a tweeté le Dr. Joseph.

Il faut toutefois noter que les Etats-Unis ont déja rapatrié deux groupes de compatriotes haïtiens dont certains ont été testés positifs au Covid-19.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    8 mai 2020, 02:51

    Par rapport à la chute de l’article, le Chancelier n’était pas trop bavard, mais plutôt Circonspect. Cela signifie, dans certains cas, il faut être diplomate. Il peut-être maintenant volubile. Se konsa bagay yo ye.

    Sous l’oeil du Covid-19, le leader du FRAPH, Emmanuel "Toto" Constant sera parmi le prochain groupe. Ce qui fait penser à son co-équipier, Louis Jodel Chamblain. Au nom de Jean Léopold Dominique, Ils n’ont rien à se rapprocher, sous la houlette des frères siamois Aristide/Préval, la transition a avorté.

    L’Observatoire

    REPLY