Coronavirus: Libération de 11 mineurs au CERMICOL

Coronavirus: Libération de 11 mineurs au CERMICOL

La plupart de ces enfants étaient reprochés de délits mineurs, selon les autorités du parquet de Port-au-Prince.

Dans le cadre de la lutte visant à éviter toute propagation du nouveau coronavirus notamment dans les centres carcéraux du pays, 11 mineurs ont recouvré leur liberté, ce mercredi, suite à une visite d’inspection d’une délégation conduite par le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant, le doyen du TPI, le magistrat Bernard Saint-Vil et le secrétaire d’Etat à la jeunesse, Charlot Jacquelin Junior au Centre de Rééducation des Enfants en Conflit avec la Loi (CERMICOL), ce 22 avril.

Cette action s’inscrit également dans le cadre des démarches visant à désengorger les prisons, informe le chef du parquet de Port-au-Prince.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Soulignons que des représentants de la société civiles faisaient partie de cette délégation.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *