Coronavirus: Libération de 11 mineurs au CERMICOL

Coronavirus: Libération de 11 mineurs au CERMICOL

La plupart de ces enfants étaient reprochés de délits mineurs, selon les autorités du parquet de Port-au-Prince.

Dans le cadre de la lutte visant à éviter toute propagation du nouveau coronavirus notamment dans les centres carcéraux du pays, 11 mineurs ont recouvré leur liberté, ce mercredi, suite à une visite d’inspection d’une délégation conduite par le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant, le doyen du TPI, le magistrat Bernard Saint-Vil et le secrétaire d’Etat à la jeunesse, Charlot Jacquelin Junior au Centre de Rééducation des Enfants en Conflit avec la Loi (CERMICOL), ce 22 avril.

Cette action s’inscrit également dans le cadre des démarches visant à désengorger les prisons, informe le chef du parquet de Port-au-Prince.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Soulignons que des représentants de la société civiles faisaient partie de cette délégation.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *