Coronavirus: l’UEH veut sauver l’année académique par la technologie

Coronavirus: l’UEH veut sauver l’année académique par la technologie

En effet, ce mardi, dans une circulaire signée par le recteur de l’UEH, Fritz Deshommes, le vice-recteur à la recherche, Jacques Blaise, et le vice-recteur aux affaires académiques, Hérold Toussaint, le CE/UEH a annoncé la disposition de deux outils disponibles pour le corps enseignant. Désormais, les étudiants pourront suivre les cours que les facultés décideront de mettre en ligne via “La plateforme pédagogique numérique”.

Retrouvée à travers le site web www.ueh.edu.ht, cette plateforme sera constituée des plans et contenus des cours, des espaces pour recevoir les devoirs des étudiants pour une évaluation, informer en direct et en différé des dernières activités.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon la circulaire, “Microsoft Team” permettra les échanges entre étudiants et professeurs, facilitera les réunions et présentera en direct si besoin.

Adressé aux décanats, directions et coordinations des entités de l’UEH, le (CE/UEH) pose plusieurs conditions nécessaires pour l’efficacité de ce projet. Parmi lesquelles, les données complètes sur les étudiants que chaque décanat des différentes facultés au sein de l’UEH devra fournir, la création ou l’actualisation des courriers électroniques des enseignants pour un accès libre sur la plateforme, entre autres.

De plus, il est demandé aux vices-doyens et aux directions d’assumer à nouveau leurs responsabilités en supervisant le travail et l’évolution des enseignants ainsi que des élèves. Le tout sera, selon ce que mentionne la circulaire, sous la vigilance d’une “Équipe de technicien et de cadre” pour un accompagnement adéquat.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Kiki
    22 avril 2020, 12:06

    Mais,et ceux qui n’ont pas accès à l’Internet? Ou du moins ceux qui habitent où l’Internet est inaccessible ?
    En tout, j’arrive pas à bien comprendre,moi.

    REPLY