Coronavirus-Pétion-Ville: les autorités municipales durcissent le ton

Coronavirus-Pétion-Ville: les autorités municipales durcissent le ton

Le comportement des commençants qui ont manifesté, jeudi dernier, à travers les rues de Pétion-Ville pour dénoncer la décision des autorités municipales de réduire à trois jours par semaine le fonctionnement du marché public de la commune, a mis en furie les responsables qui exigent, dorénavant, le port des masques dans la commune.

Les autorités communales de Pétion-Ville n’entendent pas faire retrait de leur décision. « Le marché communal fonctionne de 6 à 14 heures, trois jours par semaine», a martelé le maire principale de Pétion-Ville arguant que les clôtures qui ont été détruites par les protestataires seront reconstruites.

À ces mesures s’ajoute le port obligatoire du masque. Des sanctions seront prises contre tout contrevenant à cette décision qui entrera en vigueur dès cette semaine, selon un arrêté communal.

« Une peine de 5 à 15 jours d’emprisonnement et des amandes de 5 à 25 milles gourdes seront appliquées contre les récalcitrants», a souligné Dominique Saint Roc.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

À cet effet, les autorités policières de la commune ont été instruites en vue de la mise en œuvre de ces mesures, a-t-il affirmé.

Le port de masque doit être appliqué même dans les entreprises, a souligné le premier citoyen de Pétion-Ville.

Dominique Saint Roc a, par ailleurs, annoncé la mise en place d’un espace de mis en quarantaine dans les locaux de l’hôpital communautaire de Pétion-Ville, en vue d’assurer la prise en charge des personnes infectées au coronavirus et contenir sa propagation dans la commune.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *