Coronavirus: Présentés au grand public, des malades livrent leurs témoignages

Coronavirus: Présentés au grand public, des malades livrent leurs témoignages

Dans le but de dissiper tous les doutes qui pèsent la présence du coronavirus en Haïti, le secrétaire d’Etat à la communication, Eddy Jackson Alexis, a pris l’initiative d’organiser, ce mercredi 13 mai, une visite guidée à l’hôpital Universitaire de Mirebalais, où on reçoit les malades du coronavirus. Cette visite s’est effectuée suivant un protocole de sécurité et d’hygiène établi par les responsables de ce centre hospitalier.
 


Avant cette visite, un panel composé de cinq personnes a discuté de la présence du coronavirus sur le territoire national dans l’idée de convaincre les incrédules.

“La maladie est bien réelle et présente en Haïti”, a lancé d’entrée de jeu, Benoucheca Pierre, médecin en chef des soins intensifs à l’hôpital Universitaire de Mirebalais. Elle souligne qu’à date l’hôpital a déjà diagnostiqué 32 cas de malades du coronavirus,19 d’entre eux ont été récupérés, 4 ont succombé à la maladie. L’HUM soigne actuellement 9 personnes atteintes du coronavirus, a-t-elle dit.


Durant son intervention, le médecin a précisé qu’il n’y a pas un traitement au coronavirus, les malades sont soignés en fonction des  symptômes qu’ils présentent.

Les malades qui sont admis à l’HUM ont été des cas référés par le ministère de la Santé   Publique et de la Population ou sont sortis d’un système de triage mis en place par les responsables de cet hôpital pour identifier les malades du coronavirus. Une fois le statut du patient déterminé, il est soigné à l’unité des maladies infectieuses.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Deux de ces malades ont accepté de témoigner devant les cameras.

« J’ai été admise à cet hôpital il y a deux semaines. J’avais  des difficultés à respirer et des douleurs. Au bout d’une semaine au sein de cet hôpital mon état de santé s’est amélioré. Le personnel médical a bien pris soin de moi », a dit une sexagénaire qui est actuellement gardée en observation à l’HUM.

Tout près d’elle Jean-Marie Méant, un homme de 54 ans a aussi vanté le sens de professionnalisme du personnel soignant de l’HUM. De Fond-des Blancs, il a été transféré à cet hôpital parce qu’il présentait des symptômes en lien avec le coronavirus.

Depuis l’apparition du coronavirus sur le territoire national des rumeurs ne cessent de circuler. Des Haïtiens disent ne pas croire que cette maladie est présente sur le territoire national. Pour eux, c’est une invention des autorités étatiques qui veulent soutirer de l’argent  des organismes étrangers. Le secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis, croit que cette visite auprès des personnes atteintes de la maladie peut aider à renverser la vapeur.

La maladie est là, sa prise en charge est couteuse insiste, pour sa part, Benoucheca Pierre, la cheffe de l’unité des soins intensifs. Elle invite la population haïtienne à observer les gestes barrières afin de freiner une éventuelle propagation exponentielle du coronavirus.

Le nombre de cas au coronavirus ne cesse d’augmenter en Haïti. Le pays compte actuellement 199 cas actifs au covid-19, 18 décès et 17 cas de guérison.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *