Coronavirus : réduction du personnel au bureau à 50%, fermeture des services non essentiels

Coronavirus : réduction du personnel au bureau à 50%, fermeture des services non essentiels

Face à la flambée des cas de coronavirus en Haïti, le gouvernement a adopté de nouvelles mesures visant à renforcer les dispositions de l’arrêté du 22 mai relatif à l’état d’urgence sanitaire.

Les institutions publiques et privées sont contraintes de réduire l’effectif travaillant au bureau à 50% et fermer les services qui sont non nécesaires, selon une circulaire datée du 5 juin 2021 portant la signature du Premier ministre, Claude Joseph, qui encourage le travail à distance.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Par ailleurs, les femmes enceintes, les agents publics agés de plus de 60 ans, les agents publics ayant des pathologies susceptibles d’aggraver leur état de santé en cas d’infection au coronavirus et ceux testés positifs ou qui présentent des symptômes semblabes au coronavirus sont dispensés de se présenter au bureau, a précisé la circulaire.

Transport public : port du masque, distanciation physique

Malgré cette hausse des cas de contamination, les mesures barrières sont très négligées dans le secteur du transport. Partant de ce constat, le gouvernement exige que le nombre de passagers soient réduits à 50% dans les véhicules de transport en commun. De plus, les usagers doivent obligatoirement porter un masque et respecter la distanciation physique.

D’un autre côté, le gouvernement demande aux concernés de limiter le nombre de personnes qui fréquentent les supermarchés et qui font des transactions simultanément. De plus, les marchands qui occupent les trottoirs et les marchands ambulants « sont invités à rester chez eux », a exigé le chef du gouvernement dans le document.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *