Côtes de fer, une commune à haut risque de propagation du covid-19

Côtes de fer, une commune à haut risque de propagation du covid-19

La mort d’un quadragénaire atteint du coronavirus dans la commune des Côtes-de-fer suscite l’inquiétude chez les autorités sanitaires du département du Sud’Est.

Intervenant au grand journal de Radio Métropole, le directeur départemental du Sud’Est de la santé publique, le docteur Newton Jeudy, a dénoncé le comportement dont ont fait montre les habitants de la commune qui ont récupéré, de force, un patient atteint du covid-19 dans un centre de mise en quarantaine.

« Il est difficile de retracer ou d’effectuer des dépistage sur les personnes ayant eu des contacts avec le patient», déplore docteur Jeudy.

En effet, des employés du ministère déployés dans la zone où habitait le patient n’ont pas été bien accueillis, a en croire le docteur Jeudy.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Les habitants ont lancé des pierres sur nos véhicules et menacé nos employés à la machette. Ils ont même tenté d’incendier le centre d’isolement», a-t-il poursuivi.

Cette attitude des habitants est favorable à la propagation du nouveau coronavirus dans la zone, regrette le docteur Newton Jeudy arguant que les autorités locales, de concert avec les responsables de la santé publique du département, étudient de meilleures stratégies à mettre en oeuvre en vue d’éviter que le virus se propage dans la commune.

Ils n’écartent pas, en ce sens, un confinement générale de la zone.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *