COVID-19: «Il ne faut pas baisser la garde»

COVID-19: «Il ne faut pas baisser la garde»

L’accalmie aura été de courte durée à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur alors que de nouveaux patients atteints de la COVID-19 ont été admis aux soins intensifs.

• À lire aussi: Zone orange: terrasses ouvertes pour les bars à partir de vendredi

• À lire aussi: Classes de rattrapage: des cours d’été à distance pour de nombreux élèves

Lors d’une publication partagée à plusieurs reprises sur le Web la semaine dernière, la Dre Amélie Boisclair, intensiviste, avait expliqué que pour la première fois depuis le début de la pandémie, son unité de soins intensifs ne contenait aucun patient. 

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Toutefois, cette semaine, de nouveaux patients ont dû être admis pour traiter les conséquences d’une infection à la COVID-19. 

En précisant que ces nouveaux admis n’avaient pas été vaccinés, la Dre Boisclair lance un appel à la vaccination. 

«Ce qu’il faut se rappeler, c’est que le vaccin fonctionne», plaide la spécialiste. 

«Il faut vraiment aller chercher sa deuxième dose, continue la Dre Boisclair. La première dose, c’est le début du processus.»

«C’est un rappel que la pandémie n’est pas terminée», croit-elle, en enjoignant les Québécois à profiter de l’été de manière prudente.

«Il ne faut pas baisser la garde, mais il faut profiter de tout ce qu’on a», affirme la Dre Boisclair. 

À voir aussi

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *