COVID-19 : Le gouvernement haïtien autorise l’utilisation du vaccin Astrazeneca

COVID-19 : Le gouvernement haïtien autorise l’utilisation du vaccin Astrazeneca

Après maintes réticences, Haïti a autorisé l’utilisation du vaccin Astrazeneca environ une semaine après que les autorités sanitaires ont confirmé la présence de deux nouveaux variants sur le territoire national.

« Le Dr Jarbas Barbosa, directeur adjoint de la branche Amériques de l’Organisation mondiale de la santé, a déclaré mercredi aux journalistes que le président d’Haïti les avait informés que le pays accepterait le vaccin Astrazeneca », rapporte le journal Miami Herald.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Hier, nous avons reçu la confirmation du ministre de la Santé qu’Haïti envoie une lettre à Gavi … confirmant qu’ils recevront les 130 000 doses disponibles pour Haïti » a-t-il dit.

L’allocation totale d’Haïti au titre de COVAX pour ses 11,5 millions d’habitants est de 756 000 doses.

Gavi est l’alliance de vaccins qui co-dirige la Facilité COVAX, une plate-forme soutenue par les Nations Unies créée pour acheminer les vaccins COVID-19 dans les pays à revenu moyen et faible. Haïti fait partie des 10 pays des Amériques qui se qualifient pour recevoir des vaccins gratuits pour 20% de sa population, mais son gouvernement, se déclarant préoccupé par les injections d’Astrazeneca, a tardé à remplir les étapes nécessaires pour permettre son importation et sa distribution.

Barbosa a déclaré qu’après avoir reçu une confirmation écrite de l’approbation, son bureau entamerait des négociations avec le producteur « pour que ce vaccin soit déployé dès que possible dans le pays ».

Dans son dernier bilan publié le 15 mai dernier, le MSPP a signalé un total de 13 598 cas confirmés et 276 décès. Les autorités sanitaires ne cessent de demander à la population d’observer les mesures barrières afin d’éviter la propagation de la maladie.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *