Covid-19 : Le gouvernement impose un couvre-feu de 10h PM à 5h du matin

Covid-19 : Le gouvernement impose un couvre-feu de 10h PM à 5h du matin

Le président de la République, Jovenel Moïse, a rendu public l’arrêté déclarant l’état d’urgence sanitaire pour huit jours dans le pays. Couvre-feu de 10hr PM à 5h du matin, port du masque obligatoire dans tous les lieux publics et dans les transports en commun, sont entre autres points de cet arrêté.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« L’état d’urgence sanitaire est déclaré sur toute l’étendue du territoire national pour une période de huit (8) jours à partir de la publication du présent Arrêté dans le Journal Officiel « Le Moniteur », peut-on lire dans l’article 1er de ce texte. L’article 2 stipule que les règles générales de protection de la population en cas de pandémie ou d’épidémie, prévues par le Décret du 20 mai 2020, s’appliquent à partir de la publication du présent Arrêté jusqu’à son abrogation, conformément aux dispositions du deuxième alinéa de l’article 1er dudit Décret.

« Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux fréquentés par la population, incluant le transport en commun. L’installation des points de lavage des mains est obligatoire dans tous les bâtiments publics et la prise de température est obligatoire dans toutes les institutions privées et publiques, notamment les institutions financières, lieux de culte, écoles, universités, hôpitaux, centres de santé, bureaux, et dans tous points d’embarquement et de débarquement de passagers », lit-on dans les articles 3, 4 et 5 du décret.

En outre, l’article 6 prescrit qu’une distance d’au moins 1m50 doit être observée entre toutes personnes ne vivant pas sous le même toit. L’article 7 a prévu que le personnel travaillant dans les institutions publiques et privées est réduit à 50% de sa capacité normale et le travail à domicile est encouragé.
« Le couvre-feu est maintenu de 10 heures du soir jusqu’à 5 heures du matin » , selon l’article 8 du décret. La ministre de la santé, Marie Greta Roy Clément, a annoncé dans une conférence, ce lundi 24 mai, que cet arrêté devra être renouvelé s’il n’y a pas de baisse des cas de contamination.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *