COVID-19: les restrictions de voyages ont eu une faible incidence, indique un rapport

COVID-19: les restrictions de voyages ont eu une faible incidence, indique un rapport

À une semaine de la fin des mesures sanitaires à la frontière canadienne, un rapport révèle que les restrictions de voyage imposées par Ottawa n’empêchent pas la propagation de la COVID-19 au Canada. 
• À lire aussi: Bientôt la fin de l’application ArriveCan pour les voyageurs
• À lire aussi: COVID-19: payés 500$ par jour pour vacciner à la chaîne
Dans le rapport «Leçons tirées : évaluation des exigences du Canada en matière de frontières et de voyages en temps de pandémie», quatre médecins spécialisés dans la gestion des maladies infectieuses, la médecine d’urgence, et la gestion des pandémies ont déclaré que les restrictions sanitaires imposées par le gouvernement aux frontières se sont avérées inefficaces pour protéger la population contre la propagation du virus et de ses variants.
Ainsi, après une analyse de l’incidence de ces mesures sur la propagation de la COVID-19, les médecins s’entendent pour dire que ces dernières ne devraient pas revenir en cas de nouvelle vague.
«Le dépistage avant le départ et à l’arrivée n’a pas eu l’effet escompté parce qu’il n’a pas permis de faire la distinction entre un voyageur infecté et un voyageur non infecté dont le résultat positif était attribuable à une infection précédente», a expliqué le Dr Karl Weiss, professeur de médecine à l’Université McGill et chef du service de maladies infectieuses-microbiologie de l’Hôpital général juif à Montréal.
Ce dernier estime d’ailleurs que le gouvernement ne devrait pas réintroduire ces mesures puisqu’elles ont une «incidence limitée».
Au moment où les restrictions aux voyageurs sont sur le point d’être une histoire du passé, ce rapport vient documenter leur incidence sur les différentes vagues de la pandémie.

À une semaine de la fin des mesures sanitaires à la frontière canadienne, un rapport révèle que les restrictions de voyage imposées par Ottawa n’empêchent pas la propagation de la COVID-19 au Canada. 
• À lire aussi: Bientôt la fin de l’application ArriveCan pour les voyageurs
• À lire aussi: COVID-19: payés 500$ par jour pour vacciner à la chaîne
Dans le rapport «Leçons tirées : évaluation des exigences du Canada en matière de frontières et de voyages en temps de pandémie», quatre médecins spécialisés dans la gestion des maladies infectieuses, la médecine d’urgence, et la gestion des pandémies ont déclaré que les restrictions sanitaires imposées par le gouvernement aux frontières se sont avérées inefficaces pour protéger la population contre la propagation du virus et de ses variants.
Ainsi, après une analyse de l’incidence de ces mesures sur la propagation de la COVID-19, les médecins s’entendent pour dire que ces dernières ne devraient pas revenir en cas de nouvelle vague.
«Le dépistage avant le départ et à l’arrivée n’a pas eu l’effet escompté parce qu’il n’a pas permis de faire la distinction entre un voyageur infecté et un voyageur non infecté dont le résultat positif était attribuable à une infection précédente», a expliqué le Dr Karl Weiss, professeur de médecine à l’Université McGill et chef du service de maladies infectieuses-microbiologie de l’Hôpital général juif à Montréal.
Ce dernier estime d’ailleurs que le gouvernement ne devrait pas réintroduire ces mesures puisqu’elles ont une «incidence limitée».
Au moment où les restrictions aux voyageurs sont sur le point d’être une histoire du passé, ce rapport vient documenter leur incidence sur les différentes vagues de la pandémie.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *