Crise : Joseph Lambert annonce la mise en place d’une nouvelle structure de gouvernance

Crise : Joseph Lambert annonce la mise en place d’une nouvelle structure de gouvernance

Le président du Tiers du Sénat Joseph Lambert s’est exprimé sur la crise qui prévaut actuellement dans le pays et qui a empiré ces derniers jours avec la hausse du prix des produits pétroliers. Selon l’élu du Sud-Est, un nouveau gouvernement doit remplacer celui dirigé par Ariel Henry dans les jours qui viennent.

Dans une vidéo pré-enregistrée rendue publique ce samedi en milieu de journée, le parlementaire s’est adressé à la nation pour exposer ses préoccupations, qui sont, à son avis, celles de la majorité de ses collègues au Grand Corps.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Je suis en mesure de vous annoncer que des dispositions sont prises entre les acteurs pour la mise en place d’une nouvelle structure de gouvernance de la transition qui sera articulée autour d’un haut conseil de la transition, d’un nouveau gouvernement et d’un organe de contrôle de la transition », a déclaré le parlementaire.

Selon Joseph Lambert, cette nouvelle structure, dans un délai de 20 mois maximum, prendra les mesures adéquates en vue de renforcer le pouvoir judiciaire et nommer un nouveau Conseil électoral dans la perspective des prochaines élections qui devront aboutir au retour à la normalité institutionnelle avec des élus et des institutions légitimes.

« L’heure est au dialogue. L’heure est au grand compromis. Nous devons réaliser le sauvetage national », croit le Sénateur Lambert, qui dit attendre que l’actuel chef de gouvernement Ariel Henry et les autres acteurs favorables au dialogue passent de la parole aux actes.

Une solution de sortie de crise doit être proposée à la nation dans les prochaines 48 heures afin de faciliter la reprise normale des activités, souhaite-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *