Crise : PLANSPA prône un mouvement populaire Pacifique

Crise : PLANSPA prône un mouvement populaire Pacifique

La plateforme politique PLANSPA, dénonce, à travers une note de presse, les scènes de pillage et de vandalisme enregistrées lors des récents mouvements populaires contre la pénurie de carburant, la cherté de la vie, entre autres.

Pour PLANSPA, qui exprime ses sympathies à l’endroit des propriétaires des institutions vandalisées lors de ces protestations, le mouvement “Pays Lock” n’aura que des conséquences néfastes pour le pays.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« PLANSPA condamne énergiquement, une fois de plus, les actes de violences aveugles et les scènes de pillage qui ne sont autres que du poison pour la paix publique », martèle PLANSPA.

Toutefois, elle invite la population à défendre ses droits pacifiquement.

Face à ces mouvements, en série, qui troublent la paix publique, PLANSPA appelle les acteurs politiques, les groupes organisés du pays à emprunter la voix du dialogue, afin de parvenir à une solution durable à cette crise politique qui ronge le pays depuis le lendemain de 1804.

Depuis plusieurs semaine, la population haïtienne manifeste dans plusieurs villes du pays pour exiger la disponibilité du pétrole dans les pompes à essence. Ces mouvements se sont intensifiés suite à l’annonce, du Premier ministre, de l’augmentation du prix du carburant.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *