Crise politique : Nou Pap Konplis demande au premier ministre Ariel Henry de démissionner

Crise politique : Nou Pap Konplis demande au premier ministre Ariel Henry de démissionner

Le premier ministre Ariel Henry s’est adressé à la nation une nouvelle fois le dimanche 18 septembre 2022. Alors que le pays est en ébullition suite à la décision de son gouvernement d’augmenter à la pompe le carburant, ce dernier maintient les prix. Nou pap Konplis, y voit une provocation.

En effet dans une note publiée ce 19 septembre, cette structure dit condamner les déclarations du chef de la primature. ” Le premier ministre Ariel Henry a craché sur la mobilisation populaire dans son adresse à la nation, quand il a déclaré que se sont des gangs armés qui manifestent dans les rues, ce qui montre que le chef du gouvernement ne comprend pas les responsabilité liées à sa fonction », lit-on dans la note.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Plus loin, Nou Pap Konplis dit porter à l’attention de la communauté internationale qu’Ariel Henry a échoué, et constitue un obstacle à la résolution de la crise, et qu’il ne peut de ce fait engager le pays vers de nouvelles élections.

Par conséquent, Nou Pap Konplis l’invite à céder sa place, tout en appelant les acteurs à se mettre autour de la table des discussions.

Enfin, cette structure demande à l’inspection générale de la police nationale d’Haïti, et les organisations de défense de droits humains d’enquêter sur les circonstances entourant l’assassinat révoltant du jeune Widlet Joseph, près de la zone de Simon Pelé, sur la route de l’aéroport.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Verdugo
    20 septembre 2022, 11:22

    Bon travay koòlèg mwen pou fason n ap fè pou n enfòme popilasyon an.

    Men gade dat la ankò frè m yo.

    REPLY