Critiquant les accords, PARASOL appelle à la signature d’un Accord pour des élections en été 2023

Critiquant les accords, PARASOL appelle à la signature d’un Accord pour des élections en été 2023

La structure politique PARASOL, menée par l’ancien directeur général du ministère des Haïtiens vivants à l’étranger, Yvon Bonhomme, critique l’ancienne opposition qui est actuellement aux côtés du Premier ministre Ariel Henry, mais ne fait rien pour améliorer la situation dégradante actuelle, alors qu’elle était très farouche à Jovenel Moïse.

Le dirigeant de PARASOL s’attaque également aux divers accords qui, dit-il, ne tiennent pas compte des différents problèmes qui rongent la population.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En effet, dans une conférence de presse, ce lundi 29 août, la structure politique dit réitérer sa ferme position de combattre aux côtés de la population en vue d’améliorer son sort et en a profité pour appeler les signataires des différents accords à mettre de côté leurs divergences afin de faciliter l’organisation des élections en été 2023.

Le président du parti politique PARASOL, Yvon Bonhomme, accuse le groupe SDP de manipuler la population pour son propre intérêt. Il estime que la cherté de la vie, la montée du dollar, la rareté du carburant sont les conséquences des manœuvres déloyales des politiciens qui sont actuellement au pouvoir.

Par ailleurs, M. Bonhomme dit ne pas s’aligner à l’idée de la mise en place d’une transition de rupture, mais croit plutôt que seule l’organisation des élections permettra un dénouement à la crise. Il appelle les protagonistes à faciliter un climat de sécurité pour organiser les élections en été de l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *