Daniel Foote s’insurge contre les USA, prend la défense des migrants haïtiens et démissionne !

Daniel Foote s’insurge contre les USA, prend la défense des migrants haïtiens et démissionne !

LETTRE DE DÉMISSION DE L’ENVOYÉ SPÉCIAL M. DANIEL FOOTE.

22 septembre 2021

M. Le Secrétaire Blinken,

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le peuple haïtien, embourbé dans la pauvreté, pris en otage par la terreur, les enlèvements, les vols et les massacres des gangs armés et souffrant sous un gouvernement corrompu et lui même allié aux gangs, ne peut tout simplement pas supporter l’injection forcée de milliers de migrants, de retour et manquant de nourriture, d’abri et d’argent, sans que cela ne conduise à une nouvelle tragédie humaine par ailleurs évitable. L’État effondré est incapable de fournir la sécurité ou les services de base, et davantage de rapatriés ne fera qu’aggraver le désespoir et la criminalité. L’augmentation de la migration à nos frontières ne fera que croître à mesure que nous ajouterons à la misère déjà inacceptable d’Haïti.

Les Haïtiens ont besoin d’une aide immédiate pour rétablir la capacité du gouvernement à neutraliser les gangs et rétablir l’ordre par le biais de la police nationale. Ils ont besoin d’un véritable accord entre la société et les acteurs politiques, avec un soutien international, pour tracer une voie opportune vers la sélection démocratique de leur prochain président et de leur parlement. Ils ont besoin d’aide humanitaire, d’argent pour livrer les vaccins COVID et bien d’autres choses.

Mais ce que nos amis haïtiens veulent vraiment, et ce dont ils ont besoin, c’est l’opportunité de tracer leur propre voie, sans que l’international ne joue au marionnettiste avec ses candidats, mais avec un véritable soutien pour cette voie. Je ne crois pas qu’Haïti puisse jouir de la stabilité tant que ses citoyens n’auront pas la dignité de vraiment choisir leurs propres dirigeants de manière juste et acceptable.

La semaine dernière, les États-Unis et d’autres ambassades à Port-au-Prince ont publié une nouvelle déclaration publique de soutien au Premier ministre de facto non élu, le Dr. Ariel Henry, en tant que leader par intérim d’Haïti, et ont continué à préférer son accord politique à un autre accord plus large et antérieur piloté par la société civile. L’orgueil qui nous fait croire que nous devrions choisir le gagnant – encore une fois – est saisissant. Les interventions politiques internationales en Haïti ont constamment produit des résultats catastrophiques. Ajouter aux malheurs d’Haïti entrainera des conséquences désastreuses non seulement dans ce pays, mais également aux États-Unis et chez nos voisins de l’hémisphère.

Sincèrement,

Daniel Foote

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    24 septembre 2021, 15:55

    Daniel Foote s’est exprime’ sans filter. Sa position va a’ l’encontre du "Core Group," du Binuh et de l’ambassade americaine.

    M. Foote est peut-etre sincere, mais il ne connait pas en profondeur les politiques (fo moun) et la societe civile sectaire.

    L’accord du PM defacto Ariel Henry et l’accord Montana ne sont pas la solution. L’espace d’un cillement, la Division et la Trahison auront le dessus. M. Foote a besoin de savoir, au sein des potentiels Djobeurs (classe politique inutile et societe civile sectaire) , il y a les voeux pieux et la Realite’.

    Un jour, peut-etre, les Haitiens traceront leur propre voie, mais ce n’est pas avec ces generations de politiciens et de la societe civile subventionnee et sectaire.

    "Les interventions politiques internationales" sont faites avec l’appui des bossus et des esclaves de l’ere. M. Daniel Foote a besoin de savoir, dans le pays, il y a un deficit de moun tout bon et de vrais patriotes.

    Il n’existe pas de generation spontanee (Ariel Henry, Joseph Felix Badio, Jovenel Moise, Saurel Jacinthe, Nenel Cassy, Abel Descolines, Andre Michel, accord, desaccord… et akwoko’). N’en deplaise a’ M. Foote la Nouvelle Haiti n’est pas pour demain.

    OQHI

    REPLY