Décès de Gilbert Dragon: Martine Moïse exige l’autopsie du cadavre

Décès de Gilbert Dragon: Martine Moïse exige l’autopsie du cadavre

L’ancienne première dame de la République, Martine Moïse, par le truchement de ses avocats, exige l’autopsie du cadavre de Marie Jude Gilbert Dragon, un suspect important dans le cadre de l’enquête relative à l’assassinat du président Jovenel Moïse.

Pour Martine Moïse, la mort de cet homme, le 17 novembre dernier, parait un peu suspect. Voilà pourquoi elle demande, dans une correspondance adressée au commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant, de d’ordonner l’autopsie du cadavre.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« S’agissant d’une mort violente ou d’une mort dont la cause serait inconnue et suspecte, le code d’instruction criminelle en son article 34 dispose que vous êtes tenue de vous faire assister d’un ou de deux médecins, chirurgiens ou officiers de santé qui feront leur rapport sur les causes de la mort et de l’état du cadavre », lit-on dans cette correspondance.

Aussi, Mme Moïse demande au chef de la poursuite pénale de ne pas remettre aux proches du défunt son cadavre pour être inhumé, avant l’autopsie.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    21 novembre 2021, 10:27

    Sa a se yon minimom pou jij kap ankete sou asasina Jovenel Moise la dwe ekzije. Madanm Jovenel Moise oswa oganizasyon dwa moun pat dwe menm vin mande sa. Mwen pale konsa si Leta Anranyon an bezwen fe Limye tout bon vre sou asasina pwezidan Jovenel Moise ak pou yo rive twouve vre asasen yo.

    Tale w tande Joseph Felix Badio ak John Joel Joseph mouri nan raje.

    Obsevatwa Zafe Ayisyen ak Lotbodlo

    REPLY