Décharge accordée aux anciens Premiers ministres et ministres : Jovenel Moïse sur les pas de Boniface Alexandre

Décharge accordée aux anciens Premiers ministres et ministres : Jovenel Moïse sur les pas de Boniface Alexandre

La décision d’accorder décharge aux anciens Premiers ministres et ministres qui ont servi le pays de 1991 à 2017 sucite beaucoup de réactions. Mais avant Jovenel Moïse, un président haïtien avait, par décret, accordé décharge à des anciens hauts fonctionnaires.

Le président Boniface Alexandre qui a dirigé la Transition après le départ de Jean Bertrand Aristide en février 2004, avait pris la même décision. Trois anciens Premiers ministres, deux ministres de l’Economie et des Finances, un ministre de la Justice, un ministre du Commerce, entre autres, avaient été les bénéficiaires de cette décision.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Par décret présidentiel pris en date du 23 mai 2006, l’ancien Premier ministre du parti Lavalas, Jean-Marie Cherestal, avait obtenu décharge pleine et entière de sa gestion à la tête de la Primature.

Jacques Edouard Alexis et Marc Louis Bazin figurent sur la liste des comptables de deniers publics ayant bénéficié de la décision du président Boniface Alexandre. Etaient également concernés par ce décret les ministres Stanley Théard, Charles Beaulieu, Bernard Gousse, entre autres.

Pourtant, dans l’histoire du Parlement haïtien, très peu de fonctionnaires ayant servi le pays ont pu obtenir décharge de leur gestion. En 2017, 42 hauts fonctionnaires avaient obtenu décharge du Sénat, en l’espace d’une semaine.

Si certains voient dans cette décision une manœuvre du pouvoir visant à favoriser la participation de certains proches aux prochaines élections, des partisans du pouvoir saluent, au contraire, la sortie de ce décret. Selon le secrétaire général du Conseil des Ministres, Rénald Lubérice, il s’agit d’une décision visant à rétablir des citoyens dans leurs droits.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *