Des entreprises américaines pressent le Congrès de relever le plafond de la dette

Des entreprises américaines pressent le Congrès de relever le plafond de la dette

Publié le : 15/09/2021 – 17:05

Aux États-Unis, les milieux financiers, dont le patron du géant Amazon, appellent le Congrès à relever sans délai le plafond de la dette. Mais les élus républicains s’y opposent. Sans un nouvel accord sur le plafond de la dette, les États-Unis seront à court de liquidités au mois d’octobre.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Il n’y a plus de temps à perdre. Même les ressources financières d’urgence du pays seront épuisées en octobre, a prévenu la secrétaire au Trésor, Janet Yellen. 

Si rien n’est fait, le pays ne sera plus en mesure de rembourser ses emprunts, ou de payer les salaires des employés fédéraux et leurs retraites. Depuis le début de la pandémie, la dette américaine bat des records, car le gouvernement a adopté trois plans massifs de dépenses, pour faire face à la crise sanitaire. 

La dette dépasse aujourd’hui les 22 500 milliards de dollars, ce qui représente 104 % du PIB cette année. Les milieux financiers appellent donc le Congrès à relever le plafond de la dette. Mais le chef des républicains au Sénat a, d’ores et déjà, indiqué aux démocrates qu’ils devraient se débrouiller seuls. 

Une bataille fiscale qui se joue, donc, sur le terrain politique, et qui tombe mal pour les démocrates à la recherche d’argent pour financer leurs deux plans : celui pour les infrastructures, de 1 200 milliards de dollars, et celui pour les dépenses sociales, de 3 500 milliards.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *