Des habitants du Village de Dieu abandonnent leur demeure

Des habitants du Village de Dieu abandonnent leur demeure

Suivant l’ultimatum du Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP), Lucmane Delile, ce lundi 27 avril, des habitants de Village de Dieu abandonnent leur demeure et fuient le quartier en n’emportant que le strict nécessaire.

Sur la route du Bicentenaire, non loin du Parquet, on peut apercevoir des voitures blindées. La Police nationale d’Haïti (PNH) est sur les lieux et patrouille.

Sachant que la situation peut dégénérer à n’importe quel moment, les habitants fuient et ne prennent que leur vêtements, pour la plupart.

Selon les dires d’une habitante de la zone: “certains partent habiter chez des amis ou chez un membre de la famille, en attendant de pouvoir payer un loyer. Et moi, c’est dans cette situation que je me retrouve aujourd’hui”.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En outre, à la question si aucun groupe armé ne les ont empêché de quitter la zone, cette dernière répond : “un groupe armé situé non loin du Théâtre national empêche les gens de partir, mais là où j’habite n’est pas sous leur contrôle”. Ce qui sous-entend que certains habitants pourraient bien ne pas être en mesure de quitter la zone en temps imparti, de peur pour leur vie.

Si la pro-activité de la Police Nationale d’Haïti (PNH) est louable pour certains, il n’empêche que ce n’est pas une partie de plaisir pour les familles qui doivent fuir dans le contexte actuel où le coronavirus menace la vie et la situation financière des citoyens. Que prévoit l’État haïtien pour accompagner ces familles ?

En attendant, des barrages à l’aide de conteneur sont érigés dans la zone de Bicentenaire pour une opération en force par la PNH.

Laïka Mezil

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *