Des hommes politiques apportent leur soutien à Jovenel Moïse

Des hommes politiques apportent leur soutien à Jovenel Moïse

Le Regroupement de Partis et d’Organisations socio-politiques pour la promotion de la stabilité et la défense de la démocratie soutient le président Jovenel Moïse et démontre, à travers une note mise en circulation sur les réseaux sociaux, ce mardi 2 février 2021, que le mandat du président ne prendra fin qu’en 2022.

De plus en plus de voix s’élèvent et les débats vont bon train quant à la fin du mandat du président Jovenel Moïse. Pour certains, le locataire du Palais National doit quitter le pouvoir le 7 février 2021. Pour d’autres, la date butoir est le 7 février 2022. Tous s’appuient sur la Constitution. Les membres du Regroupement de Partis et d’Organisations socio-politiques pour la promotion de la stabilité et la défense de la démocratie viennent avec des dates précises.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon la note, en mars 2015, il y eut lieu le lancement du premier processus électoral sous la présidence de Joseph Michel Martelly ; le 25 octobre de la même année, les premiers tours des élections présidentielles sont organisés qui donnent en décembre 2015 les deux candidats éligibles pour le second tour : Jovenel Moïse et Jude Celestin.

Par ailleurs, de vives protestations ont mené l’ancien sénateur Jocelerme Privert au pouvoir en tant que président avec pour mission d’organiser les élections présidentielles en février 2016. Un revirement soudain fait que l’ancien président Privert annulera les processus déjà en cours pour les élections en avril 2016. Ayant mis en place une équipe pour la réévaluation des élections, avec à sa tête François Benoît, ce dernier fera un rapport en recommandant d’annuler les élections précédentes en raison de fraude, le 31 mai 2016. Ce même jour, l’ancien locataire du Palais National, Jocelerme Privert a annoncé la reprise du processus électoral en juillet 2016. Les élections auront lieu avec un nouveau conseil et le 20 novembre 2016, les résultats du premier tour sont publiés avec la victoire de Jovenel Moïse. Le 3 janvier 2017, ce même conseil publiait les résultats définitifs.

Pour le Regroupement de Partis et d’Organisations socio-politiques pour la promotion de la stabilité et la défense de la démocratie, ces dates démontrent clairement que la prise de fonction du président Jovenel Moïse, le 7 février 2017, ne peut prendre fin qu’en 2022 comme le veut la Constitution : un mandat de 5 ans.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *