Des militants boycottent la 2e séance de travail des partis politiques et de la société civile

Des militants boycottent la 2e séance de travail des partis politiques et de la société civile

La deuxième rencontre organisée par la commission nationale pour la recherche d’une solution haïtienne à la crise a tourné au vinaigre, ce dimanche. Les participants ne sont pas parvenus, pour une seconde fois, à la signature d’un accord.

Plusieurs points n’ayant pas été débattus à la première séance, les partis et regroupements politiques et de la société civile se sont entendus pour une deuxième séance, de dimanche, à l’hôtel Le Villate, à Pétion-Ville. Cependant, des militants, arrivés comme un cheveu sur la soupe, ont décidé de semer la pagaille.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Rien ne va se passer ici », a dit l’un d’entre eux, revendiquant leur droit de prendre part à toute discussion autour de l’avenir du pays. Car, à leur avis, ils sont les maitres des mouvements de rue. Ils ont scandé des propos hostiles aux organisateurs, car, selon eux, cette démarche ne sera profitable qu’à une frange de la classe politique.

Les minutes s’égrènent, les discussions tardent à démarrer. Impuissants, plusieurs membres de la commission ont dû vider les lieux, sans annoncer la reprise de la séance à une prochaine date.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *