Des parlementaires américains se proposent d’aider Haïti dans ses problèmes liés à la démocratie

Des parlementaires américains se proposent d’aider Haïti dans ses problèmes liés à la démocratie

A l’occasion de la fête du drapeau haïtien, ce mardi 18 mai 2021, des parlementaires américains ont annoncé, via un communiqué de presse, la mise en place d’un groupe de travail spécial sur Haïti, “House Haiti Caucus”, ainsi baptisé. D’après ce communiqué, cette initiative est prise afin de “libérer le pays de la corruption, de la violence, des violations répétées des droits civils et humains, et des crises économiques et de santé publique”.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pointant du doigt l’élite haïtienne qui ne contribue pas suffisamment au développement du pays, les parlementaires et sympathisants d’Haïti, regroupés dans cette nouvelle composition, croient malgré tout que le pays peut sortir de cette crise qui touche toutes les couches sociales. “L’élite au pouvoir en Haïti n’a pas servi le peuple, mais nous sommes pleinement convaincus que si on lui en donne l’occasion, le peuple haïtien peut surmonter ce défi et établir une démocratie forte qui offre justice et opportunités à tous”, déclarent-ils.

Fondé principalement par la représentante Val Demings (FL-10), le congressman Andy Levin (MI-09), la congresswomen Yvette Clarke (NY-13) et Ayanna Pressley (MA-07), “House Haiti Caucus” se propose  de défendre la démocratie et les droits civils en Haïti tout en renforçant les relations entre Haïti et les États-Unis. Ainsi, ont-ils invité d’autres parlementaires à les rejoindre et aider Haïti à trouver des solutions aux problèmes les plus prioritaires.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *