Des partis de l’opposition tournent le dos à Ariel Henry

Des partis de l’opposition tournent le dos à Ariel Henry

Plusieurs partis de l’opposition ayant signé le protocole d’entente nationale ont tourné le dos au Premier ministre nommé Ariel Henry, qui, selon eux, n’a pas mesuré l’ampleur de la crise.

« Suite à la rencontre de ce jour d’hui, les membres de l’opposition politique et de la société civile, signataires du Protocole d’Entente Nationale (PEN), s’empressent de vous informer qu’ils prennent acte de votre volonté de former un gouvernement sans tenir compte du caractère bicéphal de l’exécutif avec nombre de figures déjà décriées dans l’opinion publique avec leur projet politique rejeté depuis plus de trois ans par la population », ont écrit les partis signataires, dans une lettre adressée à M. Henry.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon les partis signataires dont AAA, MTVAyiti, VERITE, entre autres, Ariel Henry ne tient pas compte du fait que la population ne veut pas aller aux élections avec le régime en place. A leur avis, le PM nommé a choisi de s’écarter des termes de l’accord.

« Les signataires du PEN se voient-ils dans l’obligation de vous enlever leur soutien et de poursuivre un dialogue inclusif avec les forces vives de la nation en vue de conclure un accord politique pour une résolution haïtienne pacifique à la crise », ont-ils décidé.

Le neurochirurgien Ariel Henry avait bénéficié de la confiance du président de la République Jovenel Moïse pour remplacer Claude Joseph à la tête de la Primature. L’arrêté présidentiel de sa nomination a été publié la veille de l’assassinat du chef de l’Etat.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *