« Des présumés assassins de Jovenel Moïse sont des anciens informateurs de la DEA et du FBI », révèle la CNN

« Des présumés assassins de Jovenel Moïse sont des anciens informateurs de la DEA et du FBI », révèle la CNN

Plusieurs des personnes impliquées dans l’assassinat du président de la République, Jovenel Moïse, travaillaient auparavant comme informateurs des forces de l’ordre américaines, a révélé la Cable News Network (CNN), citant des sources officielles.

Au moins un des hommes arrêtés par les autorités haïtiennes travaillait auparavant comme informateur pour la Drug Enforcement Administration des États-Unis, a déclaré la DEA dans un communiqué en réponse à CNN.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Suite à l’assassinat du Président Moïse, le suspect a tendu la main à ses contacts à la DEA. Un responsable de l’institution en Haïti lui a conseillé de se rendre aux autorités locales et, avec un responsable du département d’État américain, a fourni des informations au gouvernement haïtien ayant conduit à l’arrestation du suspect et d’une autre personne », a déclaré la DEA.

La DEA a fai savoir qu’elle était au courant d’informations selon lesquelles certains assassins auraient crié « DEA » au moment de leur attaque mais, a toutefois, souligné qu’aucun des assaillants n’opérait pour le compte de l’agence.

D’autres avaient également des liens avec les États-Unis, notamment en tant qu’informateurs pour le FBI, toujours, selon la CNN, citant d’autres sources officielles.

Le FBI s’est contenté tout simplement de dire qu’il utilisait des “sources licites pour collecter des renseignements” dans le cadre de ses enquêtes.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *