Deux hommes répondent aux questions de la DCPJ pour assassinat de leurs petites amies

Deux hommes répondent aux questions de la DCPJ pour assassinat de leurs petites amies

La Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), dans une conférence accordée aux médias de la capitale, ce mardi 5 janvier 2021, a rapporté la mise en détention de Zenden Anderson Cheristal et Metellus Feguens. Ces derniers ont été interpellés pour les meurtres de leurs petites amies. L’une d’elles, Sherley Monfort, âgée de 20 ans, a été assassinée sauvagement le 1er janvier de cette année.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Encore un meurtre qui a secoué la population. En effet, le 1er janvier 2021, Sherley Monfort tombait sous les 25 coups de couteaux de son petit ami. Zenden Anderson Cheristal, l’auteur de ce crime odieux, a été arrêté par la DCPJ après que son père l’y eut conduit. D’après les déclarations du porte-parole de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Gary Desrosiers, “Sherley Monfort a été poignardée au niveau de ses seins, sa tête, son ventre, ses parties génitales, ses jambes et plusieurs autres parties de son corps. Les motifs de ce meurtre n’ont pas été évoqués.

Une autre jeune fille est morte dans la cinquième section Grand Fort – Fort Jacques, le 10 novembre dernier. Toujours d’après les informations révélées par l’inspecteur Gary Desrosiers, le meurtrier, Metellus Feguens, est le petit ami de la victime. Ce dernier, après l’avoir lâchement assassinée, l’a enterrée. Le corps de la jeune fille a été découvert par la Mairie de Kenscoff. Par ailleurs, malgré les tentatives de Metellus Feguens pour fuir la justice, il a quand même été arrêté par les autorités policières à Mombin Crochu ou il s’était réfugié.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    6 janvier 2021, 01:15

    "Il faut savoir QUITTER la TABLE lorsque l’amour est desservi…" Charles Aznavour

    Chaque compatriote doit savoir, son nom ne s’inscrit pas sur les parties génitales de sa petite amie ou de sa femme. En pensant ainsi, il adopterait la chanson du grand Charles Aznavour, "il faut savoir encore sourire quand le meilleur s’est retiré et qu’il ne reste que le pire. Dans une vie bête à pleurer."

    Les "petits" Zenden Anderson Cheristal, Metellus Feguens et d’autres compatriotes refusaient de s’éduquer (1) auprès du chanteur Aznavour, "il faut savoir cacher sa peine sous le masque de tous les jours, et retenir les CRIS de HAINE qui sont les derniers mots d’amour." Sinon, ici ou ailleurs, Pwizon pa fèt pou chen, se ladann ou pwal ateri, si vous n’aviez pas le courage de mettre fin à votre vie au moment d’ôter la vie de votre copine ou de votre femme. À bon entendeur, demi-mot.

    1. Éduquer: donner une éducation à, élever, former quelqu’un; développer les facultés morales, physiques et intellectuelles de quelqu’un. Exemple: c’est le rôle de tout parent que d’éduquer son enfant et de le préparer à entrer dans le monde.

    REPLY