Dieudonné Lherisson rend hommage aux mères haïtiennes particulièrement aux « Madan Sara »

Dieudonné Lherisson rend hommage aux mères haïtiennes particulièrement aux « Madan Sara »

La fête des Mères est un évènement annuel célébré en l’honneur des mamans dans de nombreux pays. En Haïti, les mères sont honorées, chaque année, tous les derniers dimanche du mois de mai. C’est un jour de joie pour les mères haïtiennes qui méritent beaucoup d’encadrement, a fait savoir le Président de la Plateforme nationale du secteur populaire haïtien, Dieudonné Lherison.

Ce dernier juge cette journée trop courte pour témoigner notre gratitude envers notre notre mère par rapport à la valeur qu’elle représente dans la vie et le rôle crucial qu’elle joue au sein de la famille.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dieudonné Lhérisson profite de cette occasion pour souhaiter une joyeuse fête à toutes les femmes, tout en faisant remarquer qu’en chacune d’entre elles se trouvent une soeur, une mère, une épouse, une tante, un amour, une amie qu’on doit honorer.

À l’occasion de la fête des mères, le président de la PLANSPA dit accorder une attention particulière aux « Madan Sara » qui travaillent rudement en risquant leur vie du haut d’un camion, au gré du soleil et de la pluie. Ces femmes bravent les dangers pour faire l’éducation de leurs enfants.

Dieudonné Lhérisson plaide par ailleurs en faveur d’une politique publique capable d’encadrer particulièrement les Madan Sara, les femmes pratiquant l’agriculture, la pêche et l’élevage.

2 comments

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

2 Comments

  • Antoine Langomier
    30 mai 2021, 17:17

    La Politique Politique viendra a’ l’avenement des Moun Tout Bon et Patriotes au pouvoir. Pour le moment, il n’est pas possible de parler de Politique Publique dans un etat domestique’ et au service des "Oligarques Politiques."

    L’Etat Anranyon n’a pas le droit de penser la Nation. Le responsable de cette plateforme ferait mieux de regarder plus loin, avant de parler de Politique Publique.

    Avec ou sans Jovenel, dans le cadre d’un Etat Anranyon, il est Impossible de penser la Nation. Ce n’est pas sans raison, dans la lutte contre le faux Moise, les plen kay de l’opposition brandissent de temps en temps la carte de la "Transition de Rupture." Nan sans sa a, sa pou konpatriyot mwen yo ki pa maton nan politik konprann, se moun ki moun ki ka fe peyi. Nan 35 lane pedi tan, sel pwofese Leslie François Manigat te montre l te Moun. Apre sa, kit se nan pouvwa ak opozisyon, Majorite Nasyonal la poko ka jwenn kek Moun ki detache yo de tout afriba domestik yo pou resi di Abraham di c’est assez. La a, mwen pap pale de yon nome Herard Abraham ka l Boniface tet li en solitaire. Ala peyi ka kale mafreze ak reje deche. Yo tout pwal pase menm jan nan listwa.

    REPLY