Donovanose : Une maladie sexuellement transmissible inquiète l’Europe

Donovanose : Une maladie sexuellement transmissible inquiète l’Europe

En Europe, une nouvelle maladie sexuellement transmissible (IST) fait son apparition : Donovanose. Cette maladie, dite mangeuse de chair, infecte la peau autour des organes génitaux. Des pays comme le Royaume-Uni, la Guinée, l’Inde ou encore l’Afrique du Sud comptent plusieurs cas de contamination.

Aussi connu sous l’appellation “granulome inguinal”, le Donovanose est causée par la bactérie klebsiella granulomatis. Elle se transmet lors des rapports sexuels non protégés et affecte plus d’hommes que de femmes, selon le site MST Prévention.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Lorsqu’une personne est infectée, la maladie apparaît après 10 à 40 jours. A ce moment, les nodules éclatent, des lésions apparaissent principalement sur le pénis, les lèvres vulvaires ou l’anus. Selon une spécialiste britannique, Dr Shree Datta, la maladie peut évoluer en ulcères qui, sans traitement, peut s’infecter, ce qui peut entraîner des douleurs et une odeur désagréable. Elle insiste sur le fait que les hommes sont plus susceptibles d’attraper l’infection.

Outre les organes génitaux, la bouche peut aussi être infectée par le Donovanose, toujours selon le site MST Prévention.

Pour prévenir l’infection, Dr Shree Datta conseille “l’utilisation de la contraception qui peut réduire considérablement le risque de contracter la maladie, elle peut également être traitée avec des antibiotiques”.

Laïka Mezil

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *