Dossier Monferrier Dorval : la direction logistique de la PNH désarme les policiers assurant la sécurité du juge Renord Régis

Dossier Monferrier Dorval : la direction logistique de la PNH désarme les policiers assurant la sécurité du juge Renord Régis

La responsable de logistique de la Police nationale d’Haïti, Ghislène Désir, sur ordre du directeur général de l’institution policière, Léon Charles, a exigé le retour du galil mis à la disposition du policier Lastson Dominique qui assure la protection du juge instructeur Renord Regis en charge de l’enquête ouverte sur l’assassinat de Maître Monferrier Dorval.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le magistrat instructeur voulant respecter le délai de 24 heures qui lui était accordé, a expressément remis le galil 37320057 au service armement de la direction logistique de l’institution policière, confirme une source à Haïti24.

Après cet acte, le magistrat instructeur a acheminé une correspondance aux membres du Conseil Supérieur de la Police nationale en vue de leur informer de l’insistance de la direction logistique de la PNH visant à reprendre l’arme à feu qui a été mise à sa disposition.

Il faut souligner que l’enquête ouverte sur l’assassinat du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince Me Dorval traîne au niveau du cabinet d’instruction. Le chef du parquet de Port-au-Prince refuse d’exécuter les ordonnances du magistrat.
D’un autre côté le magistrat Renord Regis qui instruit ce dossier fait l’objet de menaces de mort.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *