Drame au Cap-Haïtien: Le premier ministre Ariel Henry sur place

Drame au Cap-Haïtien: Le premier ministre Ariel Henry sur place

A la tête d’une délégation composée, entre autres, de médecins et des membre du cabinet ministériel, le chef du gouvernement, Ariel Henry, s’est rendu au Cap-Haïtien cet après-midi pour constater les dégâts causés par l’explosion du camion-citerne ce matin. L’annonce a été faite dans un tweet.

« A la tête d’une importante délégation, je suis actuellement au Cap où j’ai pu constater l’ampleur des dégâts. A l’hôpital Justinien où je visite les blessés, c’est avec le cœur déchiré que je constate l’état critique de certains de nos compatriotes admis à cet établissement », a tweeté Ariel Henry.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Soulignons que le bilan de ce drame survenu dans les quartiers Samarie et la « fòsèt » a augmenté au cours de la journée, de 50, il est passé à 62 morts. 48 personnes sont grièvement blessées.

Gladimyr GALETTE

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    14 décembre 2021, 23:58

    Dans un pays où les grands commis d’État ne sont pas les laquais des oligarques corrompus, ils chercheraient à identifier le chauffeur, le propriétaire du camion et de la station d’essence. Nous ne sommes pas encore là, les carriéristes d’État (à ne pas confondre avec des Patriotes) n’ont pas d’autres choix que de s’en plaindre comme le commun des mortels. Et à la prochaine catastrophe.

    Le PM de facto Ariel Henry ne versait pas des larmes de crocodile comme le faux démocrate René Préval l’avait fait sur le cadavre du journaliste Jean Léopold Dominique. Loin de prendre ses responsabilités, Henry préférait s’apitoyer sur le sort des victimes. Un jour viendra…

    OQHI

    REPLY