Économie : Moïse Jean-Charles exige la baisse du taux de change

Économie : Moïse Jean-Charles exige la baisse du taux de change

Alors que la Banque de la République d’Haïti (BRH) vient d’injecter 8 millions de dollars sur le marché financier en vue de rétablir un certain équilibre du taux de change, le leader de la plateforme Pitit Dessalines, Jean Charles Moïse accorde un délai de trois jours au secteur bancaire pour revoir à la baisse le taux de change.

L’ex-sénateur du Nord exige que le billet vert soit vendu à 80 gourdes d’ici à vendredi. Passé ce délai, Jean Charles Moïse appelle la population à agir.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

De plus, il dénonce et qualifie de criminelles les banques commerciales du pays. Selon lui, elles concoctent pour maintenir le taux élevé du dollar et son indisponibilité sur le marché.

Rappelons que des dizaines de milliers de personnes ont manifesté, à travers plusieurs villes du pays, le lundi 22 août dernier, à l’occasion du 231ème anniversaire du premier soulèvement général à Saint Domingue, pour exiger, entre autres, de meilleures conditions de vie, la disponibilité du carburant dans les stations-services et la revalorisation de la gourde par rapport au dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *