ED’H-Crise: le protecteur du citoyen s’entretient avec les syndicalistes

ED’H-Crise: le protecteur du citoyen s’entretient avec les syndicalistes

Le protecteur du citoyen et de la citoyenne, Renan Hedouville, a rencontré les membres de la fédération du syndicat de l’Électricité d’Haïti autour de la crise que traverse l’ED’H depuis plusieurs semaines. Les syndicalistes ont, d’entrée de jeu, expliqué à Renan Hedouville qu’ils ne sont pas responsables du rationnement drastique constaté dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Les turbines qui sont en panne constituent un manque à gagner pour le secteur et limitent considérablement son efficacité, a fait remarquer le vice-président de la fédération du syndicat de l’Électricité d’Haïti, Félix Pierre Michel. Ce dernier informe que même le service d’urgence de l’ED’H fonctionne au ralenti.

Plus loin, Félix Pierre Michel a fait savoir au protecteur du citoyen, préoccupé par le rationnement drastique du courant électrique, que la solution à la crise qui paralyse le fonctionnement de l’ED’H, passe par la démission de Michel Présumé à la tête de l’institution.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le protecteur Renan Hedouville, de son côté, a déclaré que le blackout entrave le fonctionnement des petites et moyennes entreprises, augmente les cas de viols, de vols à mains armées et des braquages.

Ce dernier annonce qu’une correspondance sera acheminée aux autorités concernées pour leur demander de prendre les dispositions nécessaires afin de trouver une entente.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *