Éditorial :COVID-19: Et si l’opposition mettait le fonds des manifestations dans la lutte contre le virus ?

Éditorial :COVID-19: Et si l’opposition mettait le fonds des manifestations dans la lutte contre le virus ?

Pas plus tard que ce mardi, l’Opposition, par le biais de son aile radicale, le secteur démocratique et populaire, est montée au créneau pour dénoncer la prétendue mauvaise gestion de la pandémie du Coronavirus en Haïti.

Comme à l’accoutumée, l’administration Moïse a été qualifiée de tous les noms d’oiseuax. Comme à l’accoutumée, les fossoyeurs du pouvoir ont laissé comprendre, implicitement, qu’ils sont détenteurs de la baguette magique pouvant chasser le COVID-19 du pays.

Des palabres! Des palabres! Encore des palabres!

En ces temps de grands malheurs, ce peuple incrédule sur qui est suspendue une épée de Damoclès a besoin d’actions et des gestes de solidarité. L’Opposition a assez vociféré. Aujourd’hui, il est grand temps que les opposants et les financeurs de manifestations anti-pouvoir mettent la main à la poche.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Me André Michel et consorts, le peuple a besoin de masques, des gants, de gels hydroalcooliques, de nourritures pour ne pas crever à sa faim au cas où le confinement serait l’option.

Messieurs, mobilisez des équipes pour la sensibilisation de proximité et à grande échelle, comme s’il s’agissait d’une mobilisation antigouvernementale !

Agissez pour le mieux ! Foulez le macadam pour dire au peuple : “Lave men nou! Ret lakay nou ! Pa sòti san bezwen !”.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *