Education : l’Ecole Nationale de Cité Soleil rouvre ses portes après 3 ans de fermeture

Education : l’Ecole Nationale de Cité Soleil rouvre ses portes après 3 ans de fermeture

Le bicolore haïtien s’est hissé ce lundi dans les locaux de l’Ecole nationale de Cité Soleil, après trois années de fermeture à cause de la violence des gangs.

Des dizaines d’écoliers ont repris le chemin de l’école, ce lundi, dans cet établissement scolaire public situé au cœur du plus grand bidonville du pays.

Le ministre de l’Education nationale s’est rejoui de cette avancée enregistrée dans son vaste programme baptisé “Lekòl Pa Ka Tann”, visant à obtenir la reprise des activités scolaires dans les zones reputées dangereuses à cause des affrontements entre gangs rivaux.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Honneur aux parents, leaders communautaires, directeurs et enseignants qui ont aidé à la réouverture de l’Ecole Nationale de Cité Soleil qui accueille 300 enfants, après trois ans de paralysie des activités », a tweeté le prof. Manigat.

Le haut Responsable du Partenariat mondial pour l’Education a salué le travail de son ministère, du PNCS et de la Police communautaire. Il a dit mettre déjà le cap sur le lycée de Cité Soleil, le lycée Daniel Fignolé à Delmas 6, les écoles de Martissant et dans la région du grand Sud.

Il y a deux semaines, le lycée National de La Saline, qui avait été délocalisé à cause de la violence des gangs, a repris ses activités dans ses locaux au cœur de Port-au-Prince, trois ans après le massacre qui a coûté la vie à plusieurs dizaines de personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *