En 4 ans, Jovenel Moïse a subi 7 tentatives de coup d’État, selon Stanley Lucas

En 4 ans, Jovenel Moïse a subi 7 tentatives de coup d’État, selon Stanley Lucas

Plus la date du 7 février approche, plus les débats autour de la durée du mandat présidentiel s’intensifient. Stanley Lucas, allié du palais national, plaide en faveur du respect du mandat présidentiel qui prendra fin le 7 février 2022, arguant que le temps des coups d’État est révolu.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon le politologue proche du pouvoir, président Jovenel Moïse a déjà subi 7 tentatives de coup d’État et s’apprête à faire face à la huitième.

Le spécialiste en développement politique pointe du doigt des oligarques antidémocratiques.

Stanley Lucas s’aligne sur la position du chef de l’Etat : celui qui veut parvenir à un poste décisionnel, doit emprunter la voie des urnes.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    5 février 2021, 02:01

    La Mémoire du temps…

    “Est-ce ainsi que les hommes vivent… Tout est affaire de décor… Dans les bras semblables des filles. Où j’ai cru trouver un pays… Le temps de rêver est bien court…” Léo Ferré

    Vrai ou Faux? La réponse est comme de l’eau à boire. Il n’a pas le choix. "Le spécialiste en développement politique" doit défendre son pouvoir. Sous Martelly, il gagnait 5000 dollars americains par mois en vue de bien défendre son président à travers les émissions radiophoniques en Haiti et dans la Diaspora.

    En 2016, "le spécialiste en développement politique" ne manquait pas d’étonner la journaliste TAMARAH ORION par ses Propos Maladroits. Il avait le toupet d’affirmer, "Kòb li te konn touche chak mwa sou Martelly, se pou l te achte Kat telefonn." Et la journaliste ORION de le faire savoir, "5000 dola Ameriken, se yon gwo Kòb li ye pou nou pa bò isit." C’est ainsi l’interview avait pris fin. Ce sont des faits historiques. Pour parodier le philosophe et poète Henri-Frédéric Amiel, “chaque vie fait son destin,” Sous la présidence de Jovenel Moise, Madame Orion allait faire partie du staff de la communication du Palais National. Yo vinn nan menm bò pèdisyon an…

    Il n’est jamais autrement dans le pays, "le spécialiste en développement politique" fait son travail à la perfection. La théorie complotiste… On se rappelle, les nommés Assad Volcy, Eddy Jackson Alexis (yo abandone Pitit Dessalines ak Jean Charles Moise)… et Alfred Micanor, étaient très contents de "bien vivre" sous l’administration du présumé assassin Jocelerme Privert (Massacre la Scierie, Saint-Marc, le 11 février 2004). A l’émission, "invité du jour," au micro du journaliste Valéry NUMA, M. Micanor éprouvait une satisfaction certaine de côtoyer Barbier et Bellerive au sein de l’administration Privert. Il déclarait,"Map Bay Privert You Kout Men." Et M. Valéry d’ajouter sur un ton bon enfant, "certainement, ou pa ta ka ba l yon kout pye." 35 ans depuis le départ du dictateur Jean Claude Duvalier, plus de 85% des Haitiens ne trouvent pas encore un groupe d’hommes pour les donner Yon Kout Men Liberasyon.

    Dans la lignée des Assad.. et Valet, "le spécialiste en développement politique" n’est pas en reste. Il est à se demander, si les oligarques de Jovenel Moise sont différents de ceux qui avaient financé le "PAYS LOCK" par ses Manquements. Sans parler des fournisseurs de “Banm Fè Nwa Mwen…, Banm Blackout Mwen Souple… Woy yo bay li…” Personne ne peut le nier, “Antonio Cheramy “DON KATO” pat mande okèn Mazèt ba l Ralonj sou manda senatè l. Il est évident, à ce moment, "le spécialiste en développement politique" ne voyait rien dans sa Boule De Cristal.

    Pour les "Analfabèt pa bèt" de Jean Bertrand Aristide, "le spécialiste en développement politique" n’est pas là pour vous dire la vérité. Jovenel Moise est encore au pouvoir grâce à ses oligarques et contrebandiers. Sous René Preval, "le spécialiste en développement politique" ne manquait pas de les appeler, "Groupe de Bourdon." Maintenant, il veut nous faire comprendre les Oligarques se trouvent de l’autre côté de la barricade. Si c’était vrai, les adversaires de Jovenel Moise ne pourraient pas en train de jouer la CARTE, "Changement de Rupture." Nan savann ala kote w tande…

    En attendant "l’Harmonie des Contraires" (Vèkèlè), le leader de “Pitit Dessalines,” Jean Charles Moise veille au grain! Li pa vle okèn Salopri anbake l nan Separe Gato à la Privert, en dehors des yeux de la Majorité Nationale. C’est dommage, l’ancien secrétaire général du Palais National, M. Antony Barbier ne verra pas l’aboutissement du 7 février 2021. Alon dat…

    l’Observatoire des Questions Haitiennes et Internationales

    REPLY